Aller au contenu principal

Conseil horticole : assemblée générale et visite des pépinières de Bazainville

L'assemblée générale du Conseil horticole d'Île-de-France, sous la présidence de Bruno Picard, s'est tenue à Galluis (Yvelines), suivie de la visite des pépinières de Bazainville.

Malgré les masques et la distanciation sociale, les pépiniéristes adhérents du Conseil horticole d'Île-de-France, une structure de conseil spécialisé de la chambre d’Agriculture de région, étaient ravis de se retrouver en assemblée générale le 11 septembre à Galluis (Yvelines).

Dans son rapport moral, le président Bruno Picard est revenu sur les actions réalisées depuis un an, notamment celles inscrites dans le contrat de filière horti-pépi financées avec le soutien du conseil régional Île-de-France.

L’animation de la filière horticulture-pépinière francilienne pour faire reconnaître les productions régionales autour de la « Charte pour la promotion de la filière horticole ornementale et des aménagements paysagers  » s’est traduite notamment par la participation à une conférence dédiée au Végétal Local® fin 2019 et l’organisation d’un comité de filière le 4 février consacré à «  L’offre en végétal d’origine locale  : comment l’intégrer dans vos projets d’aménagements paysagers  ».

Cette réunion-colloque avait permis aux cinquante participants de l’amont à l’aval de la filière (producteurs, écoles, expérimentation, collectivités, paysagistes et concepteurs paysagistes, responsables d’espaces verts de collectivités, donneurs d’ordre…) d’échanger sur les freins et leviers permettant de favoriser les achats locaux.

Malgré un arrêt des rencontres de promotion lié à la Covid-19, les mois suivants ont vu l’actualisation et modernisation des documents nécessaires aux futures actions  : annuaire des pépiniéristes et horticulteurs d'Île-de-France (avec l’aide de la FDSEA IDF), nouveau visuel de la charte IDF et déclinaison de la marque «  Produit en Île-de-France  » pour la filière horti-pépi par Île-de-France Terre de saveurs.

Les actions de conseil individuel et collectif aux producteurs ont également été poursuivies : visites de suivi des entreprises et productions, recherche de nouvelles solutions techniques, agroécologie et groupe Dephy Ferme autour de la favorisation de la faune auxiliaire naturelle, formation management/gestion de conflits, PépInfos, Flashs phyto et rédaction du BSV (Bulletin de santé du végétal)…

À cela s’ajoute un travail collaboratif entre Astredhor Seine-Manche, le CNPMAI*, le Conseil horticole et le Cercle des horticulteurs sur la construction de deux filières « Végétal local  » et « Potées de plantes médicinales et aromatiques  » en Île-de-France afin de constituer des nouvelles niches d’activités pour les horti-pépi intéressés.

Enfin, Bruno Picard a évoqué les très nombreuses actions mises en œuvre dans le cadre de la crise de la Covid-19 pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités à court comme à long terme. La fin de matinée a été l’occasion pour les pépiniéristes de réfléchir et d'échanger sur les actions à mettre en place en innovations-performances pour améliorer la rentabilité des entreprises. La réflexion se poursuivra sur l’automne-hiver avec la construction d’un programme d’actions et intégration dans le cadre du nouveau projet de contrat de filière horti-pépi 2021-2023.

L’après-midi a été consacré à la visite des deux sites de production de gros végétaux des pépinières de Bazainville, en compagnie de son gérant Philippe Le Pen.

Vous pouvez retrouver ici la toute nouvelle «  Charte pour la promotion de la filière horticole ornementale et des aménagements paysagers  » et «  L’Annuaire des pépiniéristes et horticulteurs d’Île-de-France 2020   ».

Isabelle Vandernoot

*Conservatoire national des plantes à parfum, médicinales et aromatiques

Galluis (Yvelines), vendredi 11 septembre. À l'issue de l'assemblée générale du conseil horticole, les participants ont visité les pépinières de Bazainville.

Les plus lus

Une boutique flambant neuve pour l'EARL Blanchet
L'EARL Blanchet, l'élevage bovin charolais de Coltainville (Eure-et-Loir), s'est dotée d'une toute nouvelle boutique et élargit…
Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai
Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'…
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
La saison des asperges démarre chez Denis Billault
La récolte des asperges a démarré en Loir-et-Cher. L'occasion de rencontrer Denis Billault, producteur d'asperges vertes et…
Épisode de gel : des dégâts considérables sur les cultures franciliennes
L'Île-de-France a été touchée par deux épisodes de gel intense les 6 et 7 avril, occasionnant des dégâts considérables sur les…
JA 77 : un groupe communication qui fourmille d'idées
Depuis un an, un groupe communication s’est constitué au sein de JA 77. Très actif sur les réseaux sociaux, ce groupe souhaite…
Publicité