Aller au contenu principal

Contre le centre Leclerc de Galluis (Yvelines), ils bloquent la N12 

Des agriculteurs venus des cantons de Houdan et de Montfort-l’Amaury ont bloqué la N12. Ils signifiaient leur opposition au projet d’implantation d’un centre commercial Leclerc à Galluis, qui risque de menacer l’activité agricole sur le secteur.

Ils l’avaient annoncé et puisque le projet est toujours d’actualité... ils l’ont fait. Lundi 20 juin, une trentaine d’agriculteurs FDSEA-JA a bloqué durant un peu plus de deux heures la N12 au niveau de Galluis (Yvelines), dans le sens province-Paris.

Venus en tracteur des cantons de Houdan et Montfort-l’Amaury, ils ont manifesté leur opposition au projet d’implantation d’un centre commercial Leclerc sur le site de la Sofrasem, situé à deux pas d’un silo agricole en activité. 

« Malgré notre première manifestation et notre prise de position claire et ferme, le projet de Leclerc est toujours dans les cartons et la commission départementale d’aménagement commercial va statuer dans quelques jours », ont fait savoir les présidents des syndicats locaux de Montfort et Houdan à la FDSEA Ile-de-France, Chantal Gousson et François Lecoq.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, nous prévenons les élus locaux : si vous décidez de faire cette zone, nous savons comment cela va finir. Notre activité agricole finira par gêner, on nous demandera de déménager et, ailleurs, il y aura des manifestations contre nous. Nous ne pourrons pas nous réinstaller. Vous condamnerez l’agriculture sur ce secteur. »

Car ce que craignent les agriculteurs, c’est bien la cohabitation entre les différentes structures.

« Ce serait bien la première fois, en France, qu’on arriverait à faire cohabiter une activité commerciale et une activité agricole avec cinquante mètres de distance entre les deux », a repris François Lecoq : « Dès l’arrivée des premiers clients, on nous reprochera le bruit et la poussière. Cela ne s’est jamais vu nulle part car cela ne fonctionne pas ! » 

À Galluis, les deux cent cinquante adhérents du silo, appartenant à Axéréal, acheminent jusqu’à vingt-cinq mille tonnes de blé, orge, colza, pois et maïs par an et le site dispose d’un atout de taille puisqu’il est accolé à la voie de chemin de fer.

À l’issue de la manifestation, les agriculteurs ont reçu la visite du député-maire de Houdan. Jean-Marie Tétart a affirmé qu’il avait entendu et compris leur message.  

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité