Aller au contenu principal

Contre le centre Leclerc de Galluis (Yvelines), ils bloquent la N12 

Des agriculteurs venus des cantons de Houdan et de Montfort-l’Amaury ont bloqué la N12. Ils signifiaient leur opposition au projet d’implantation d’un centre commercial Leclerc à Galluis, qui risque de menacer l’activité agricole sur le secteur.

Ils l’avaient annoncé et puisque le projet est toujours d’actualité... ils l’ont fait. Lundi 20 juin, une trentaine d’agriculteurs FDSEA-JA a bloqué durant un peu plus de deux heures la N12 au niveau de Galluis (Yvelines), dans le sens province-Paris.

Venus en tracteur des cantons de Houdan et Montfort-l’Amaury, ils ont manifesté leur opposition au projet d’implantation d’un centre commercial Leclerc sur le site de la Sofrasem, situé à deux pas d’un silo agricole en activité. 

« Malgré notre première manifestation et notre prise de position claire et ferme, le projet de Leclerc est toujours dans les cartons et la commission départementale d’aménagement commercial va statuer dans quelques jours », ont fait savoir les présidents des syndicats locaux de Montfort et Houdan à la FDSEA Ile-de-France, Chantal Gousson et François Lecoq.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, nous prévenons les élus locaux : si vous décidez de faire cette zone, nous savons comment cela va finir. Notre activité agricole finira par gêner, on nous demandera de déménager et, ailleurs, il y aura des manifestations contre nous. Nous ne pourrons pas nous réinstaller. Vous condamnerez l’agriculture sur ce secteur. »

Car ce que craignent les agriculteurs, c’est bien la cohabitation entre les différentes structures.

« Ce serait bien la première fois, en France, qu’on arriverait à faire cohabiter une activité commerciale et une activité agricole avec cinquante mètres de distance entre les deux », a repris François Lecoq : « Dès l’arrivée des premiers clients, on nous reprochera le bruit et la poussière. Cela ne s’est jamais vu nulle part car cela ne fonctionne pas ! » 

À Galluis, les deux cent cinquante adhérents du silo, appartenant à Axéréal, acheminent jusqu’à vingt-cinq mille tonnes de blé, orge, colza, pois et maïs par an et le site dispose d’un atout de taille puisqu’il est accolé à la voie de chemin de fer.

À l’issue de la manifestation, les agriculteurs ont reçu la visite du député-maire de Houdan. Jean-Marie Tétart a affirmé qu’il avait entendu et compris leur message.  

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Publicité