Aller au contenu principal

Coup d’envoi des assemblées locales de Jeunes agriculteurs

Les cantons du Val-d’Oise et de l’Essonne de Jeunes agriculteurs ont été les premiers à tenir leurs assemblées générales annuelles.

Chez Jeunes agriculteurs d’Ile-de-France, décembre est toujours rythmé par les assemblées générales locales. Ce sont les cantons du Val-d’Oise et de l’Essonne qui ont ouvert le bal.

En Val-d’Oise, les JA se sont réunis le 7 décembre pour une visite du silo de Limay (Yvelines), ainsi que pour des échanges avec les caisses locales du Crédit agricole du Val-d’Oise.

Dans un premier temps, à Limay, tous ont pu découvrir la logistique de stockage et de transport sur cet axe et toute l’infrastructure liée.

Après cette visite, le rendez-vous était donné pour la partie statutaire de l’assemblée générale au cours de laquelle les temps forts de l’année ont été évoqués avec les adhérents venus nombreux.

Ce temps d’échanges a également permis d’évoquer les victoires syndicales, notamment celles liées à la conjoncture, ainsi que les nombreux travaux en cours et les enjeux forts de 2017 pour Jeunes agriculteurs Ile-de-France.

Le bureau du canton avait également invité le Crédit agricole pour un temps de discussion et d’échanges. Les caisses de Pontoise, Marines et Magny-en-Vexin ont répondu à l’appel.

Les trois présidents de caisses locales ainsi que les collaborateurs en charge de l’agriculture sont venus à la rencontre des agriculteurs du département.

Après cette année difficile et en vue des échéances, tous ont apprécié de pouvoir profiter de ce moment. L’assemblée générale s’est terminée autour d’un repas convivial ou l’importance de se retrouver a donné le ton à la future année pour le canton.

Le lendemain, le 8 décembre en Essonne, les JA ont enfilé leurs tabliers pour découvrir les secrets de la fabrication artisanale du pain et des viennoiseries avec de la farine « Made in Ile-de-France ».

En effet, c’est avec grand plaisir qu’ils ont débuté leur assemblée générale au sein des Moulins Fouché à La Ferté-Alais, dernier meunier traditionnel du secteur.

Le maître des lieux, Vincent Fouché, a captivé l’auditoire en racontant l’histoire du moulin et les secrets de fabrication de cette farine d’exception.

En début de soirée, l’assemblée générale s’est ouverte et a donné lieu aux traditionnels temps d’échanges sur les éléments statutaires et sur le rapport d’activités de l’année.

En évoquant les enjeux pour 2017, le canton s’est longuement attardé sur l’organisation du 64e Festival de la terre. C’est en effet ce canton qui a la charge d’organiser, cette année, cet événement festif dont le rendez-vous est déjà fixé au 3 septembre.

La soirée s’est terminée dans les locaux des Moulins Fouché autour d’une raclette et de discussions passionnées avec l’hôte du jour.

L. Morel / JA Ile-de-France

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité