Aller au contenu principal

Coupes budgétaires : « un hold up  », selon Guy Vasseur

Le président des chambres d’agriculture de France, Guy Vasseur, dénonce l’incidence des coupes budgétaires proposées par le ministère des Finances.

Blois, le 7 juillet. Pour Guy Vasseur, le président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, les mesures envisagées par Bercy vont « punir ceux qui travaillent bien ».
Blois, le 7 juillet. Pour Guy Vasseur, le président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, les mesures envisagées par Bercy vont « punir ceux qui travaillent bien ».

« C’est un hold-up ! » Guy Vasseur juge « intolérables » les contraintes budgétaires proposées par le ministère des Finances aux chambres d’Agriculture pour participer au plan d’économie national. Bercy envisage deux mesures. Une : les chambres d’Agriculture devront réduire leur taux d’imposition de 2 % par an pendant trois ans. Pour la chambre de Loir-et-Cher, ce sera 160 000 euros en moins, « l’équivalent de quatre postes », précise l’élu. Deux : le ministère prévoit de ponctionner une partie des fonds de roulement des chambres d’Agriculture.

« Le gouvernement nous demande de disposer d’un fonds de roulement qui corresponde à quatre-vingt dix jours de fonctionnement, et va pomper le reste. En Loir-et-Cher, on est à cent trois jours. » Conséquence : «  260 000 euros vont disparaître de notre fonds de roulement », souligne le président de l’organisme consulaire. Ce sont des moyens en moins ! Nous avions pris des engagements », notamment « des travaux de sécurisation et de mise aux normes ». Florent Leprêtre, président de la FDSEA 41, ajoute : « Pour innover et se projeter dans l’avenir, nous avons besoin de moyens ! » De son côté, Guy Vasseur alerte : « La position d’acteur de proximité de la chambre auprès des paysans est remise en cause. C’est une attaque sournoise de Bercy contre la ruralité. » Il espère des solutions « moins punitives ».

Laure Sauvage

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité