Aller au contenu principal

Cuba met la campagne dans les villes

Après 1991, l’île de Cuba perd son principal soutien, l’URSS. En fait, le pays perd d’un coup à la fois son mentor, son banquier, son fournisseur et son protecteur. Du coup, l’agriculture cubaine doit prendre un virage forcé. Il n’est plus question de fertilisant ou de produit phytosanitaire, plus question de transport entre les zones de production et de consommation, plus question de machine neuve.

Et pourtant, la population doit manger correctement puisque la santé des habitants est l’un des piliers de la révolution castriste de 1958. Le ministre d’alors, Raul Castro (le frère de Fidel et désormais président de Cuba), engage son pays sur la voie de l’agriculture urbaine.

Concrètement, il crée dans toutes les villes — on en voit même dans les très petits villages — des sortes d’espaces maraîchers de la taille d’un grand parking où des ouvriers, organisés en coopératives, cultivent toutes sortes de légumes ou de fruits qui sont vendus aux habitants — selon un prix issu d’un modèle purement libéral de confrontation de l’offre et de la demande — dans des cahutes accessibles facilement à pied ou à bicyclette (photo à San José de las Lajas).

Comme beaucoup de ces nouveaux ouvriers agricoles sont alors novices, l’État organise un réseau de formation. Ce programme est combiné à l’adoption de l’agriculture écologiquement intensive. Forcément, sans intrant, il n’y a plus beaucoup d’autres choix.

Aujourd’hui, selon les autorités cubaines, l’agriculture urbaine concernerait 350 000 « agriculteurs » sur 70 000 ha.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité