Aller au contenu principal

Pulvérisateurs
Cuves frontales : des solutions pour tous les usages

Capable de remplacer un petit automoteur, l’association d’un pulvérisateur porté avec une cuve frontale offre d’autres atouts. La diversité des approches, selon les constructeurs, permet à l’utilisateur de trouver la solution qui convient le mieux à ses besoins.

Plutôt que d’équilibrer son tracteur avec des masses à l’avant, pourquoi ne pas porter du liquide et gagner en autonomie ? Si le passage au modèle traîné fait craindre des complications pour naviguer dans les champs, la compacité et l’agilité d’une combinaison portée ne sont-elles pas de bons arguments ? Voilà des questionnements qui poussent à envisager l’ajout d’une cuve frontale, notamment dans les régions où le parcellaire complique les manœuvres. Pour la plupart des constructeurs, coupler une cuve frontale à un pulvérisateur d’une autre marque n’offre qu’un fonctionnement en mode transport d’eau claire. « Dans tous les cas, la cuve frontale permet de gagner en autonomie et de réduire le nombre d’allers-retours entre la ferme et les champs », souligne Landry Jaglin, directeur de la société Arland. Cet avantage est notamment connu des agriculteurs équipés de cuves frontales pour l’apport d’engrais au semis ou le désherbage localisé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité