Aller au contenu principal

D-Day à la pointe du Hoc

Soixante-treize ans après, des lieux restent associés au débarquement de Normandie du 6 juin 1944. Parmi eux, la pointe du Hoc.

Des falaises abruptes de trente mètres de haut se dressent face à la Manche : la pointe du Hoc (Calvados) était réputée imprenable.

Pourtant, ce fut un haut-lieu du débarquement de Normandie lors de l’opération Overlord.

Point stratégique du mur de l’Atlantique, les forces allemandes y possèdaient une garnison de défense impressionnante, notamment une batterie de canons de 155 mm dont la portée menacait les plages voisines d’Omaha beach et d’Utah beach.

Le 6 juin 1944 au matin, deux-cent-vingt-cinq Américains ont débarqué sur cette pointe sauvage. Quand le 8 juin les renforts arrivent enfin, seuls quatre-vingt-dix rangers sont en état de combattre.

Le célèbre cuirassé USS Texas a participé aux bombardements aux côtés de l’aviation, puis trois compagnies du second bataillon de rangers du lieutenant colonel Ruddler avaient pour objectif d’escaler la falaise à l’aide de cordes, échelles et grappins.

Au sommet, ils découvrent un paysage lunaire que les bombes ont creusé, mais point de canons. Les Allemands ont installé leurs pièces d’artillerie en retrait de la côte au milieu des haies.

Deux jours d’intenses combats permettront aux Américains de prendre le contrôle de la pointe du Hoc et de la route côtière.

Soixante-dix ans après, le site porte encore les stigmates de cette bataille. Trous d’obus, bunkers, casemates, emplacements de canons… sont encore en place.

À l’entrée, le bâtiment des visiteurs met en avant l’histoire de ce lieu et donne la parole aux rangers.

Aujourd’hui encore, la pointe du Hoc attire une majorité d’Américains et d’Anglais.

Un monument en mémoire des rangers a d’ailleurs été érigé. Il s’agit d’une dague en granit d’où l’on peut voir l’ensemble des plages du débarquement du jour J.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Louis, Marc et leurs tiny houses
Marc Arnal et Louis Graffeuil sont deux jeunes entrepreneurs basés à Ouzouer-des-Champs, dans le Loiret. Leur projet ? Des tiny…
Publicité