Aller au contenu principal

Daniel Jeandot, inventeur tout terrain

Daniel Jeandot cherche à faciliter la vie des enfants comme des adultes à travers ses inventions souvent médaillées lors du concours Lépine.

En voyant les enfants porter tristement les filets de ballons, il invente un range-ballons sous forme de chariot qui a reçu la médaille de la Jeunesse et des Sports au concours Lépine.

« Derrière un problème, il y a toujours une solution », souligne Daniel Jeandot, qui consacre sa vie à ses inventions depuis quelques années. Cet habitant de Choisy-en-Brie (Seine-et-Marne) s’est fait connaître du grand public lors de sa participation à l’émission de M6 « L’inventeur ».

Avec son papier toilette de poche, il a remporté la seconde place sur 1 600 candidats. Malheureusement, si le produit attire, l’inventeur rencontre des difficultés à le faire fabriquer à grande échelle, même s’il concède que cette émission a été un tremplin pour lui. « Des inconnus m’abordent encore suite à cette prestation télévisuelle », note fièrement Daniel Jeandot.

Il a toujours bricolé et essayé de solutionner des problèmes, mais sa passion est longtemps passée au second plan. Issu d’une fratrie icaunaise de dix enfants, il n’a pas pu poursuivre les études de dessin dont il rêvait mais chaque expérience a été une source d’enrichissement, intellectuel comme culturel.

Longtemps garçon de café puis jardinier et famille d’accueil, un bouleversement familial au début des années 2010 marque un tournant dans sa vie. Il retrouve alors son esprit créatif et le met en application « en essayant de mettre au point des choses sensées qui donnent le sourire au gens ».

Depuis, il reçoit chaque année une ou plusieurs médailles lors du concours Lépine — concours français d’inventions créé en 1901. Ces récompenses sont pour lui une reconnaissance de son investissement.

Ainsi, sa fourchette incurvée a été distinguée par la coupe de la ville de Paris et la médaille d’or du concours Lépine pour son esthétisme. Découpée selon le modèle d’une cuillère, elle permet notamment aux personnes âgées de continuer à utiliser une fourchette sans renverser les aliments.

Il la décline depuis en modèle enfant. « Les personnes âgées comme les enfants n’ont pas envie d’être infantilisés. Avec ce couvert, elles n’ont pas l’impression de régresser », explique Daniel Jeandot, heureux d’apporter du bonheur, lui qui invente dans l’optique d’aider les gens.

Ses derniers « bébés » sont un saladier mélangeur et un jeu sur le Code la route pour lequel il vient de signer un contrat avec un éditeur — Mémotep — sous le nom de « sauve ton permis ». Il attend avec impatience sa commercialisation dans les magasins de jouets.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité