Aller au contenu principal

David Faucheux, président responsable

David Faucheux a été élu à la présidence de Jeunes agriculteurs d’Eure-et-Loir le 18 janvier. Rencontre avec un militant doté d’une bonne dose de diplomatie.

Baptême du feu pour David Faucheux qui prononce son premier discours de président du syndicat Jeunes agriculteurs d’Eure-et-Loir le 2 février, à Chartres.
Baptême du feu pour David Faucheux qui prononce son premier discours de président du syndicat Jeunes agriculteurs d’Eure-et-Loir le 2 février, à Chartres.

À trente-trois ans, David Faucheux a déjà fait un bon bout de chemin avec Jeunes agriculteurs avant d’être élu à la tête du syndicat eurélien, le 18 janvier.

« Je me suis inscrit en 2005, au moment de mon installation », relate-t-il : « Au départ, c’était surtout pour rencontrer d’autres jeunes du métier dans le canton. La défense de la profession, c’est venu ensuite. »

Juste le temps de s’installer, après quelques années passées dans le secteur de la vente automobile. Car très vite, il prend des responsabilités au sein du syndicat : « Il y a toujours besoin de quelqu’un et j’y ai pris goût », reconnaît-il : « J’ai eu mes premiers mandats vers 2008, au niveau départemental et régional. Je suis entré au bureau avec Thibault (Guillou, ndlr) en 2010, j’étais vice-président en charge de l’installation. Dans le même temps, j’étais trésorier de JA Centre et responsable de la formation... » Et enfin trésorier du syndicat départemental avant d’en devenir le président à la suite de Théophile Pelé.

David est installé sur la ferme familiale de Péronville depuis 2006, d’abord comme associé avec son père, maintenant avec son frère depuis la retraite paternelle en 2009 — « mais c’est toujours lui qui tient les rênes de l’exploitation... », précise-t-il en souriant.

Là, sur trois cents hectares, ils cultivent surtout du blé dur, des orges, du colza, des semences de seigle, l’œillette, des pommes de terre et des oignons. De quoi garder un vrai contact avec la réalité d’une exploitation...

Pour son nouveau mandat, il ne perd pas de vue l’ambition du syndicat : « Nous allons continuer dans la même logique. D’abord défendre l’installation des jeunes et leurs intérêts pour qu’il y ait toujours des installations. Ensuite, communiquer positivement sur le métier à travers les actions que nous organisons. Il faut que le public ait une meilleure impression du monde agricole. Je veux aussi garder cette dynamique de Jeunes agriculteurs pour conserver le même volume d’adhérents. Enfin, je vais essayer de représenter au mieux leurs intérêts au sein des instances. »

À peine élu, David Faucheux a eu droit à son baptême du feu le 2 février, lors du siège de la cité administrative à Chartres : « Ce n’est pas comme quand on est simple participant, il faut canaliser les troupes, il y a plein de choses à penser. Rencontrer le préfet a été très instructif, ça permet de voir comment ça se passe. Et au moment de prendre la parole, ce n’est pas facile, il faut faire attention à ce que l’on dit. En tous cas, j’ai tout de suite été dans le bain !... »

Et il devrait y retourner... très vite.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
Publicité