Aller au contenu principal

De la valorisation du sous-produit du safran à Chartres

Une étude sur la valorisation des fleurs de crocus sativus a été présentée la 27 janvier à l’antenne scientifique de Chartres, par trois étudiantes en licence.

Le 27 janvier, à Chartres. À l’issue de la conférence, un excellent sirop de safran produit par Samuel de Smet a été proposé à la dégustation par les étudiantes.
Le 27 janvier, à Chartres. À l’issue de la conférence, un excellent sirop de safran produit par Samuel de Smet a été proposé à la dégustation par les étudiantes.

Valoriser les fleurs de crocus sativus, sous-produit de la production de safran, a été le point de départ d’une étude menée par trois étudiantes en licence professionnelle « Valorisation des ressources végétales » : Loubna Ouchkouk, Karine Pécot et Barbara Quéméré. Les trois jeunes filles se sont rapprochées d’un producteur de safran, Samuel de Smet, installé à Broué, qui produit chaque année un peu plus d’un kilo de la précieuse épice.

La restitution de cette étude s’est déroulée le 27 janvier, dans l’amphithéâtre de l’antenne scientifique de Chartres. Après avoir précisé les caractéristiques botaniques ou agronomiques de la plante connue comme épice depuis plus de cinq mille ans, les étudiantes sont entrées dans le vif du sujet en déclinant ses nombreuses vertus. Antioxydant, anti-inflamatoire, analgésique, neuro et cardioprotecteur, vasodilatateur, antidépresseur, les propriétés pharmaceutiques du safran sont nombreuses et variées. Il entre ainsi dans la composition de nombreux médicaments et est employé également en cosmétique, dans la composition de parfums ou de produits anti-âge.

Toutes ces qualités sont exploitées depuis longtemps à partir des pistils. Mais la fleur possède des caractéristiques similaires. Pour preuve, les étudiantes ont fait part d’expérimentations démontrant les propriétés antioxydantes ou antityrosinases, intéressantes en cosmétique, d’extraits de fleurs. Néanmoins, ont-elles conclu, les quantités produites en Eure-et-Loir sont beaucoup trop faibles pour envisager une valorisation industrielle de ce sous-produit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité