Aller au contenu principal

De quel bois se chauffe l’Ehpad de Cloyes-sur-le-Loir ?

La chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir a organisé le 6 novembre une visite de la chaufferie au bois de l’Ehpad de Cloyes-sur-le-Loir.

Le 6 novembre, à Cloyes-sur-le-Loir. Le député-maire de la ville, Philippe Vigier (à d.), est venu défendre son « bébé », une chaudière à bois déchiqueté alimentée en circuit court.
Le 6 novembre, à Cloyes-sur-le-Loir. Le député-maire de la ville, Philippe Vigier (à d.), est venu défendre son « bébé », une chaudière à bois déchiqueté alimentée en circuit court.

La chambre d’Agriculture d’Eure-et-Loir organise régulièrement des visites de chaudières alimentées par des bio-ressources en circuit court. Comme le 6 novembre à Cloyes-sur-le-Loir, où Pierre Lhopiteau, élu en charge du dossier à la chambre, a invité décideurs et agriculteurs à la visite de la chaudière installée en 2012 et qui équipe l’Éhpad de la résidence du Bois de la Roche à Cloyes-sur-le-Loir.

« Je voulais qu’un établissement public, comme cet Éhpad, soit un moteur pour montrer notre volonté de mettre en œuvre des énergies qui ne soient pas fossile », a précisé Philippe Vigier, député et maire de la ville. « En France, on manque d’une industrie des énergies renouvelables, regardons ce qui existe dans les pays nordiques… Nous avons beaucoup de choses à apprendre », a-t-il ajouté, précisant : « Si vous avez des projets, je serai là pour vous aider ! »

La chaudière, d’une puissance de 325 Kw, destinée à chauffer l’établissement qui accueille une centaine de personnes, est alimentée en bois déchiqueté en circuit court par la SCIC Bois énergie Centre. Cette structure coopérative s’est constitué autour d’un noyau de quatre agriculteurs de Loir-et-Cher, « un peu cinglés pour oser investir près de 250 000 euros en matériel », a relevé Hubert Désiré, technicien de la chambre loir-et-chérienne. Une mise de fonds qui a assuré la pérennité d’une filière qui compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité