Aller au contenu principal

Édito
« De qui se moque la grande distribution ? »

À quelques jours de la fin des négociations commerciales entre les industriels et les grandes et moyennes surfaces, Arnaud Lespagnol, vice-président de la FNSEA CVL, déplore l'attitude irresponsable de la grande distribution au regard de la loi Egalim.

« La loi Egalim devait protéger les agriculteurs, otages de la violente guerre des prix opposant l’aval de leur filière à la grande distribution. Elle devait consacrer leurs efforts en les rémunérant à des prix justes et en donnant des indicateurs de fixation des prix, suivant les réels coûts de production fluctuant d’une année à l’autre (conditions climatiques, cours des matières premières…).

Or, aujourd’hui Grandes et moyennes surfaces (GMS) renvoient aveuglément au plus bas l’achat des productions agricoles françaises en proposant dans les rayons toujours plus de produits étrangers.

Pourtant, notre agriculture est la plus vertueuse du monde. Elle est convoitée par les ménages. Le confinement a rappelé à quel point l’agriculteur français est le maillon primordial de la chaîne et de la souveraineté alimentaire du pays. L’affaiblir serait un acte de forfaiture.

Alors que les GMS réalisent de confortables bénéfices et ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de plus de 6 % en 2020, les agriculteurs se serrent la ceinture et cela est inacceptable.

''Nous demandons expressément l’application de la Loi Egalim''

Nous interpellons la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi pour renforcer les contrôles et vérifier le respect de l’encadrement des promotions, de l’étiquetage affiché, l’origine réelle et le cadre du seuil de revente à perte. Chaque manquement participe à l’affaiblissement de la puissance agricole française.

C’est maintenant qu’il faut agir.

La FNSEA Centre-Val de Loire se tient prête à animer la mobilisation du terrain pour faire valoir les droits des agriculteurs et que la reconnaissance d'un prix juste par les consommateurs au bénéfice direct des producteurs soit comprise et confortée. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité