Aller au contenu principal

Déclarez les dégâts de la faune sauvage

Pour justifier la classification des espèces susceptibles d'occasionner des dégâts, il est important que le montant de ces dégâts soit connu en les déclarant en ligne.

85 % des dégâts de gibier subis dans le Loiret sont commis par les sangliers.
85 % des dégâts de gibier subis dans le Loiret sont commis par les sangliers.
© Archives / illustration

Comme chaque année, certaines espèces de faune sauvage occasionnent différents types de dégâts dont les conséquences financières peuvent se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les déclarations sont importantes afin de pouvoir quantifier les dégâts constatés sur les cultures et dans les élevages, mais également pour éviter des « déclassements » des Espèces susceptibles d'occasionner des dégâts (Esod) faute de chiffres.

La FNSEA 45 vous encourage à déclarer les dommages causés par la faune sauvage (corvidés, pigeons, blaireaux…) dont vous avez été victime ou dont vous avez eu connaissance. Tout dégât, même insignifiant, doit être déclaré. Il est important qu'un maximum de retours viennent de la profession agricole. C'est un avantage auprès de l'administration.

Sans dégâts déclarés, le classement des Esod sera refusé. L’enjeu est donc majeur pour notre département. Il ne faut pas baisser la garde contre les dégâts causés, les agriculteurs doivent pouvoir travailler dans les champs. La mobilisation pour obtenir la régulation de ces espèces doit continuer.

En pratique

Pour faciliter les démarches, la Fédération des chasseurs du Loiret a mis en ligne un formulaire pour tous les types de dégâts. Il vous suffit d’aller sur leur site Internet, dans l’onglet « Réglementation » puis « Espèces prédatrices et déprédatrices » puis « Déclaration de dégâts des espèces Esod ». Cela ne prend que quelques minutes pour remplir les informations demandées. Cliquez sur « envoyer » et votre déclaration est ainsi faite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Le 23 mai, à Digny. La Chambre et Terres Inovia, Dominique Delaunay (à d.) et julien Charbonnaud (de dos), ont fait le tour de l'actualité autour du colza et présenté quarante-six variétés.
Colza : l'actualité et quarante-six variétés alignées à Digny
La chambre d'Agriculture, en partenariat avec Terres Inovia, a proposé le 23 mai chez Alexis Bouchard à Digny, une visite de…
Publicité