Aller au contenu principal

Défilé de prim’holsteins à Coulommiers

Un concours interrégional de race Prim’holstein a rassemblé plus de quatre-vingts vaches laitières le samedi 19 mars dans le cadre de la Foire internationale aux fromages et aux vins de Coulommiers (Seine-et-Marne).

En pantalon noir et chemise blanche, les éleveurs défilent avec leurs plus beaux spécimens sur le ring.

Plus de quatre-vingts femelles, exposées tout au long de la Foire internationale aux fromages et aux vins de Coulommiers, participent le samedi 19 mars à un concours interrégional de la race Prim’Holstein.

En effet, si les animaux de la ferme sont présents chaque année sur le village agricole de la foire, l’édition 2016 est marquée par la présence de vaches laitières. Cette nouveauté, au sein d’une ville symbole de l’excellence laitière et fromagère, est fort appréciée des visiteurs.

« Habituellement, un concours de race Prim’holstein est organisé début avril dans le cadre d’Eurogénétique. Or, cette année, il n’a pas lieu en raison de l’organisation de la confrontation européenne Holstein à Colmar (Haut-Rhin). Nous avons donc sauté sur l’occasion et décidé d’organiser ce concours durant la Foire de Coulommiers au cœur de la Brie laitière et alors qu’un projet de Maison des fromages est en cours. Cet événement nous donne aussi l’occasion de valoriser la présence de vaches laitières en Ile-de-France », explique Nicolas Dalmard, éleveur à Châteaubleau et président de Coopelia Pierry, structure organisatrice avec l’appui de la chambre d’Agriculture et de l’Établissement régional de l’élevage.

Les éleveurs, issus des départements couverts par la Coopelia Pierry (ceux d’Ile-de-France, de la Marne, de la Haute Marne et de l’Aisne) et des départements voisins sont ravis d’être venus et de l’accueil qui leur a été réservé. 

Seuls les éleveurs des Ardennes ne se sont pas présentés en raison d’un problème de vaccin contre la FCO.

Le bon niveau des animaux et leur bonne préparation ont été soulignés par le juge officiel italien, Guiseppe Beltramino, mondialement connu pour son œil sur les vaches de race Prim’holstein. Ses commentaires étaient d’ailleurs écoutés attentivement par les éleveurs. 

« Notre but est principalement de nous retrouver entre éleveurs. Un bon classement à ce concours apporte aussi une petite renommée à l’élevage primé pour vendre ses animaux. Et malgré la situation économique délicate en lait, tous les participants sont venus avec leur bonne humeur et leur sourire », a conclu Nicolas Dalmard.

Palmarès : les championnes génisses et adultes 

 - championnat génisses :

championne génisse : EARL des Tilleuls (Aube) : Lara (père : Braxton, mère : Hangelina),

réserve :  EARL Derval (Haute-Marne) : Justizia (père :  Hifilyr, mère : Fantazia),

mention honorable : Gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Jaïka (père : Golden Dream, mère : Coum Hiona),

- championne Espoir Lactation 1 :

meilleure mamelle et championne : Gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Ile (père : Coum  Extrème, mère : Coum Farce),  

réserve : EARL Ruotte/Torloting M (Aube) : Industri (père : Atwood, mère :  Bagatelle),

mention honorable : SCEA de l’Envol (Aube) : Internet (père : Windhammer, mère : Fermette),

- championnat jeune Lactation 2 :

 meilleure mamelle et réserve : SCEA de l’Envol (Aube) : 227 (père : Shout, mère : 406),

championne jeune : Gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Helia (père : MR Extrème, mère : Coum Célia),

mention honorable : gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Gipsy (père :  Windbrook, mère : Erisma),

- championne adulte Lactation 3 et + :

meilleure mamelle et championne : EARL du Vignot (Yonne) : Déesse (père : Spirte, mère : **), 

 réserve :  Gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Gélia (pére :  Windbrook, mère : Dellia),

mention honorable : Gaec de la Coumière (Haute-Marne) : Coum Dorure (père : Design, mère :  Coum Voilà),

- grande championne adulte :

meilleure mamelle et grande championne : Earl du Vignot (Yonne) : Déesse pére :  Spirte, mère : **, GPM : Passenger),

lot départemental :  Gen Alliance (Aube / Yonne),

meilleure fromagère : Gaec Patoux (Seine-et-Marne) : Cinéma ( 1927 kg de matière protéique,  vache en 7e lactation,  cumul de production de 62300 kg en six lactations terminées, pére ; Sénégal, mére : Actrice, GPM : Poland.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité