Aller au contenu principal

Démarrage en fanfare pour Les chèvres de Bailleau

Audrey Paccard vient de démarrer sa chèvrerie : Les chèvres de Bailleau. Tout son fromage est commercialisé en circuit court.

Après une carrière dans la cosmétique, Audrey ­Paccard a souhaité changer de vie et se retrouve aujourd’hui à la tête d’une exploitation caprine  : «  J’ai fait un bilan de compétences qui m’a conduite vers le fromage. J’ai d’abord commencé par en vendre, après un CQP* de vendeur conseil en fromagerie, mais j’ai vite compris que ce qui me plaisait, c’était ce qui se passait avant  : la production  ».

Elle se forme donc par le biais du woofing ou de stages, obtient son BPREA** en juin dernier, qu’elle a effectué à Mâcon (Saône-et-Loire), monte son dossier, puis le bâtiment, qu’elle aménage de façon très rationnelle.

«  J’ai la chance que mes parents, qui étaient agriculteurs, aient pu me céder du terrain  ». Elle s’installe donc à Bailleau-­Armenonville. Les chèvres arrivent en novembre, reprises de la ferme de la famille Lalière (Orne) et c’est parti.

«  Aujourd’hui, j’ai vingt-sept chèvres, et quatorze chevrettes, le but étant d’en avoir une cinquantaine, c’est le maximum pour une personne seule  », estime-t-elle.

Pour la commercialisation de ses fromages, Audrey Paccard a tout misé sur le circuit court  : «  Et ça marche du feu de Dieu  ! Je ne sais pas si c’est dû à la période de confinement et au fait que les gens se sont plus tournés vers le local, mais je n’arrive pas à répondre à la demande, à la fin du week-end, je suis à zéro…  ».

Aujourd’hui, Audrey Paccard ne fait plus qu’un seul marché par mois, à Épernon, contre un par semaine au début, tout le reste est vendu les vendredis et samedis dans la boutique de l’exploitation.

On y trouve aussi quelques produits de fermes voisines, comme les conserves de Ludovic Blanchet (Coltainville), qui lui fournit également le foin et la luzerne pour ses chèvres, les œufs et le miel de Céline Colas (Houville-la-Branche) ou les savons Malva de l’Ornaise ­Malvina Lalière…

Bref, Les chèvres de Bailleau ont de beaux jours devant elles.

Hervé Colin

*Certificat de qualification professionnelle

** Brevet professionnel responsable d’exploitation agricole

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité