Aller au contenu principal

Démographie et revenus : l'agriculture décline, selon la MSA

Recul démographique, dégradation des revenus et hausse du taux de la pluriactivité : tels sont les « faits saillants » qui émergent des statistiques 2016 de la Caisse centrale de MSA au sujet « des chefs d'exploitation ou d'entreprise agricole ». La palme du secteur le plus dégradé revient à la production laitière.

© Stéphane LEITENBERGER

Quelque 461 800 chefs d'exploitation ou d'entreprise agricole cotisaient à la MSA en 2016. C'est 1,2 % de moins qu'en 2015, indique la Caisse centrale de MSA (CCMSA) le 4 mai. Ce recul, explique la MSA, « résulte uniquement d'une diminution du nombre d'exploitants agricoles, la population des chefs d'entreprise agricole (entreprises de travaux agricoles, paysagistes, centres équestres, etc.) » progressant quant à elle de 1,3 %. « Les filières de l'agriculture traditionnelles », selon les termes de la CCMSA, souffrent particulièrement du recul démographique. Le nombre des chefs d'exploitation a baissé de 3,3 % dans le secteur laitier, de 1,8 % dans les cultures spécialisées, de 1,5 % dans « les cultures céréalières et industrielles » et de 1,2 % dans la polyculture-élevage. Les filières « viande et élevage hors sol » et « viticulture » s'en tirent un peu mieux, avec des chiffres plus stables (-0,6 % et -0,2 %).

Malgré un recul plus fort, c'est la filière laitière qui demeure numéro 1 en termes d'effectifs, avec 93 200 chefs d'entreprise, « soit 20,2 % de l'ensemble des chefs ». Viennent ensuite les grandes cultures (81 300 chefs, 17,6 % des effectifs), la viande (77 200 chefs, 16,7 %), la polyculture élevage (59 100 chefs, 12,8 %) et la viticulture (48 400 viticulteurs, 10,5 %).

Revenu : -30,7 % chez les laitiers

« Toutes productions confondues, les revenus professionnels 2015 diminuent de 11 % » par rapport à 2014, indique la CCMSA. La baisse la plus spectaculaire concerne, cette fois encore, le secteur laitier avec un recul de 30,7 %. En céréales et cultures industrielles, les revenus ont baissé de 21,5 %, et de 11,7 % dans le secteur de l'élevage hors sol. Seuls la viticulture et « l'élevage pour la viande » ont enregistré une hausse de revenu entre 2014 et 2015 : respectivement +8,8 % et +3,1 %.

Outre « la recherche coûte que coûte d'un revenu” autre” pour pallier des revenus agricoles en forte baisse, voire inexistants », les agriculteurs se tournent de plus en plus vers la pluriactivité (voir encadré), remarque la CCMSA. Entre 2015 et 2016, le nombre de pluriactifs a augmenté de 0,3 point. Ainsi, en 2016, 16,4 % des chefs d'exploitation ou d'entreprises agricoles étaient pluriactifs.

La pluriactivité surtout chez les céréaliers

La pluriactivité augmente régulièrement depuis dix ans, selon une étude de la CCMSA publiée en février 2017. La hausse concerne surtout les plus de 65 ans (+8,4 points entre 2005 et 2015). Certaines productions sont « plus enclines à la pluriactivité », remarque la CCMSA. En 2015, 27,4 % des céréaliers étaient pluriactifs, 21,4 % dans la filière équine et 20,4 % chez les viticulteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité