Aller au contenu principal

Des barres d’effarouchement à la disposition des exploitants

L’association Hommes et Territoires, en partenariat avec Agrifaune, met des barres d’effarouchement à la disposition des agriculteurs de la région pour préserver la faune sauvage.

Pour éviter que les animaux qui trouvent refuge au sein des parcelles agricoles souffrent du travail des agriculteurs, il existe un dispositif simple qui s’installe à l’avant du tracteur et qui les fait fuir avant le passage de l’outil  : la barre d’effarouchement.

En partenariat avec Agrifaune Centre-Val de Loire et des financements de la Dreal, l’association Hommes et Territoires a fait l’acquisition d’une dizaine de ces barres d’effarouchement. Elles sont mises gratuitement à la disposition des agriculteurs qui le souhaitent.

Il existe deux types de barres. Celles à griffes sont plus spécialement destinées aux travaux sur prairies, l’association dispose de cinq barres de ce type, de marque Jourdant, fabriquées en Indre-et-Loire.

Et celles à chaîne, plus adaptées aux surfaces en MAEC (Mesures agro-environnementales et climatiques) avec de la luzerne ou des couverts. Ces dernières ont été produite par la société loirétaine Isodol, sur la base du modèle conçu par le vice-président de l’association, Jacques Mercier. Hommes et Territoires dispose de quatre barres de ce type.

Ces barres ont été mises à la disposition des fédérations des Chasseurs d’Eure-et-Loir et d’Indre-et-Loire, de l’ONCFS, des exploitations des lycées agricoles de Chartres-La Saussaye, Tours-Fondette (Indre-et-Loire) et Vendôme (Loir-et-Cher) ainsi que sur les Zones de protection spéciale (ZPS) de Beauce et de la Vallée de la Conie.

Hervé Colin

Plus d’infos
www.hommes-et-territoires.asso.fr/nos-actions/recherche-et-developpement/machinisme

Contacts
Pour les exploitants en ZPS, contacter Aymeric Courbois, chargé de mission « Actions territoriales », par mail  : a.courbois@hommes-et-territoires.asso.fr ou au 02.37.24.46.06. Pour les autres  : Jérôme Lesage par mail  : j.lesage@hommes-et-territoires.asso.fr ou au 02.38.71.90.03.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité