Aller au contenu principal

Des centaines de personnes à la Cuma de la vallée du Loir

Le 24 juin, la Cuma de la vallée du Loir a ouvert ses portes aux agriculteurs, comme elle le fait depuis plus de vingt ans.

Depuis plus de vingt ans, la Cuma de la vallée du Loir à Saint-Martin-des-Bois (Loir-et-Cher) ouvre ses portes au public, aux élèves de lycée agricole et à ses adhérents.

Cette année, les portes ouvertes se sont déroulées le 24 juin et ont reçu deux cents à trois cents personnes dans la journée.

Comme le veut la tradition, elle propose une distribution d’huile en vrac grâce à son partenariat avec l’entreprise Avia : douze mille litres sont distribués par un camion sur la journée.

Avec 305 adhérents et un parc matériel de plus d’un million d’euros, la Cuma de la vallée du Loir est la plus importante du département.

« Nous faisons du triage à façon, nous avons un atelier destiné aux adhérents et à l’entretien de leur matériel, un chauffeur à temps plein, une secrétaire, des saisonniers… Le chauffeur est mis à disposition des adhérents, avec ou sans matériel, de même pour les communes de moins de 3 500 habitants », explique Gilles Souriau, président de la Cuma.

Cette journée portes ouvertes est aussi l’occasion de partager un moment convivial autour d’un déjeuner et de mettre en avant les fournisseurs locaux et concessionnaires partenaires : présentation de matériels agricoles, d’offres de services, d’outillages…

La chambre d’Agriculture du Loiret était également présente pour promouvoir l’utilisation du drone avec un capteur Multispec créé par l’Inra et Airinov. « Cet outil permet de mesurer les besoins en azote pour le colza et le blé mais aussi pour la détection des dégâts de gibier », souligne le technicien Gilles Papet. Actuellement, une expérimentation est en cours concernant un usage pour repérer les adventices.

Dans la région, les chambres d’Agriculture d’Eure-et-Loir, du Cher et du Loiret possèdent un drone.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité