Aller au contenu principal

Des élèves de La Saussaye s’engagent dans la citoyenneté

Pour la première fois cette année, sept élèves du lycée agricole de Chartres-La Saussaye se sont inscrits dans l’unité facultative « engagement citoyen ».

«  C’est une belle réponse à l’individualisme ambiant et ça correspond aux valeurs que nous enseignons  », estime Florence Paillart, enseignante à l’Eplefpa de Chartres-La Saussaye et qui encadre, avec son collègue Julien Clément, les sept élèves inscrits cette année dans l’unité facultative «  engagement citoyen  », une des spécificités de l’enseignement agricole mise en place en 2017. «  C’est la première année que nous la proposons, et ça marche puisque l’an prochain il y aura deux fois plus d’élèves inscrits  », relève-t-elle, ajoutant  : «  Il y a une forme d’exemplarité dans cet engagement, la citoyenneté se communique. Ce qu’ils font est concret, directement applicable, ils ont une participation active dans la société  ».

Dans ce cadre, il s’agit donc pour les lycéens de monter un projet et de le défendre. Ainsi, Samuel s’est engagé contre le réchauffement climatique. Antoine a mis en place un club de danse qui participe au Festival des Bourgeons. Clément a travaillé sur un affichage dynamique avec la Caf et la Fol 28. Lyne est présidente de l’Alesa (l’association des élèves du lycée) et va mettre en place un système d’éco-gobelet pour remplacer ceux en plastique jetables. Loula a organisé une chasse aux œufs et s’attelle à mettre sur pied une course d’orientation et un parcours du combattant pour les élèves. Evan s’occupe de la section et de l’entraînement au rugby… Autant de projets qui contribuent à développer l’estime de soi des élèves, à valoriser le territoire, à renforcer l’impact externe et interne de l’établissement. Et, même s’ils n’en ont pas besoin, cela leur permet de glaner quelques points supplémentaires au bac…
H.C.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité