Aller au contenu principal

Des élèves de Nermont découvrent l’agriculture tchèque

Quelque cinquante élèves du LEAP de Nermont de Châteaudun sont partis une semaine en décembre à la découverte de l’agriculture tchèque autour de la ville de Prague.

Le 12 décembre, à Sitzenhof (Tchéquie). Les élèves du bac pro CGEA du LEAP de Nermont ont visité l’exploitation de l’entreprise Horsch.

Du 9 au 13 décembre, deux classes de bac pro CGEA et Sapat du LEAP de Nermont de Châteaudun se sont rendues dans la région de Prague en République tchèque encadrées par quatre de leurs professeurs. Ce voyage, organisé avec le soutien de la région Centre — projet Trans’Europe —, aura permis aux élèves en formation agricole de découvrir l’agriculture tchèque et ils en sont revenus tout ébaubis. « Les rendements sont quasiment les mêmes qu’ici », ont-ils constaté, mais l’organisation du travail est très différente : « Dans les grandes exploitations, ils travaillent vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec l’éclairage sur le tracteur et le GPS. Ils traitent jusqu’à six cents hectares par nuit et sont capables de remplir le pulvé en trois minutes… » C’est la visite de l’exploitation de l’entreprise Horsch, restructurée il y deux ans et forte de trois mille hectares, qui leur a permis de faire ces observations.

Outre les usines Horsch et Skoda, les élèves se sont rendus également dans une brasserie, dans une sucrerie du groupe Tereos et sur l’exploitation d’un lycée agricole. En dehors de ces visites et avec les élèves en formation service à la personne, ils ont pu profiter également des richesses naturelles et culturelles de Prague et de sa région. Enfin, pour plus des deux tiers des élèves, ce voyage a été l’occasion de faire leur baptême de l’air.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Le 16 novembre, à Chartres. Les Universités du soir de la Chambre sur la certification HVE ont été retransmises en direct sur Youtube.
La certification HVE fait le plein
La chambre d'Agriculture a consacré, le 16 novembre, ses 28es Universités du soir au thème de la certification HVE en grandes…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
Charlin Hallouin : « J’aime tester en mesurant les risques	».
Charlin Hallouin, céréalier et producteur d’oléagineux
Installé en grandes cultures à Danzé, Charlin Hallouin produit des céréales et des oléagineux. Le président de JA 41 fabrique son…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Publicité