Aller au contenu principal

Des expérimentations sur l’entretien agroécologique des vignes

Un projet du Groupement de développement viticole en Loir-et-Cher (GDDV 41) sur les entretiens agroécologiques des sols viticoles de Touraine vient d’être validé. Des expérimentations se dérouleront jusqu’en 2019.

Le Groupement de développement viticole de Loir-et-Cher (GDDV41) compte deux cents viticulteurs adhérents dont vingt sont impliqués dans ce projet agroécologique. L’agroécologie est une forme d’agriculture qui vise les performances économiques, environnementales et sociales.

Ce projet va permettre de tester les modes d’entretien du sol les plus adaptés aux différents terroirs de vignes pour allier rendement et qualité du produit. Un travail qui se déroulera sur trois ans et qui a été déposé sous la forme d’un Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE).

La fertilité des sols sera entretenue de façon non chimique par des « engrais verts », une culture semée entre rangs en août et détruite en mars et permettra aussi une meilleure vie du sol.

« En 2016, nous travaillerons en juillet-août sur des semis d’engrais verts à base de légumineuses et crucifères, déjà utilisés depuis plusieurs années en expérimentation », explique Alice Durand, conseillère viticole à la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher en charge du GDDV 41 et du projet GIEE avant d’ajouter : « L’utilisation d’engrais verts n’est pas encore développée sur le Loir-et-Cher mais nous allons nous appuyer sur l’expérience de certains viticulteurs qui la pratiquent. »

De même, la réaction de la vigne sera observée sur plusieurs années pour observer les effets sur sa vigueur et son niveau de rendement.

Le projet implique vingt viticulteurs bio et conventionnels mais aussi le groupe Dephy viti 41 qui compte des vignerons volontaires pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires.

Un groupe Facebook a également été créé pour permettre aux viticulteurs d’échanger plus facilement. « Les viticulteurs qui testent un matériel particulier peuvent facilement le filmer avec leur téléphone et poster la vidéo et le commentaire en quelques clics pour le partager avec les autres viticulteurs », souligne Alice Durand.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité