Aller au contenu principal

Des expérimentations sur l’entretien agroécologique des vignes

Un projet du Groupement de développement viticole en Loir-et-Cher (GDDV 41) sur les entretiens agroécologiques des sols viticoles de Touraine vient d’être validé. Des expérimentations se dérouleront jusqu’en 2019.

Le Groupement de développement viticole de Loir-et-Cher (GDDV41) compte deux cents viticulteurs adhérents dont vingt sont impliqués dans ce projet agroécologique. L’agroécologie est une forme d’agriculture qui vise les performances économiques, environnementales et sociales.

Ce projet va permettre de tester les modes d’entretien du sol les plus adaptés aux différents terroirs de vignes pour allier rendement et qualité du produit. Un travail qui se déroulera sur trois ans et qui a été déposé sous la forme d’un Groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE).

La fertilité des sols sera entretenue de façon non chimique par des « engrais verts », une culture semée entre rangs en août et détruite en mars et permettra aussi une meilleure vie du sol.

« En 2016, nous travaillerons en juillet-août sur des semis d’engrais verts à base de légumineuses et crucifères, déjà utilisés depuis plusieurs années en expérimentation », explique Alice Durand, conseillère viticole à la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher en charge du GDDV 41 et du projet GIEE avant d’ajouter : « L’utilisation d’engrais verts n’est pas encore développée sur le Loir-et-Cher mais nous allons nous appuyer sur l’expérience de certains viticulteurs qui la pratiquent. »

De même, la réaction de la vigne sera observée sur plusieurs années pour observer les effets sur sa vigueur et son niveau de rendement.

Le projet implique vingt viticulteurs bio et conventionnels mais aussi le groupe Dephy viti 41 qui compte des vignerons volontaires pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires.

Un groupe Facebook a également été créé pour permettre aux viticulteurs d’échanger plus facilement. « Les viticulteurs qui testent un matériel particulier peuvent facilement le filmer avec leur téléphone et poster la vidéo et le commentaire en quelques clics pour le partager avec les autres viticulteurs », souligne Alice Durand.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité