Aller au contenu principal

Des formations agricoles pour les demandeurs d’emploi

Les nouvelles formations préqualifiantes, en lien avec le milieu agricole, ont été présentées à la BGE Ismer de Blois (Loir-et-Cher).

Les professionnels de l’emploi et du secteur agricole étaient nombreux pour assister à la présentation des nouvelles formations agricoles de 2017, le 13 janvier, à la BGE d’Ismer.

Une présentation officielle des formations agricoles à destination des demandeurs d’emplois dans le Loir-et-Cher s’est déroulée vendredi 13 janvier à la BGE Ismer de Blois devant de nombreux professionnels de l’emploi et du secteur agricole. Gwenaëlle Lepage, directrice de l’Etablissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole de Loir-et-Cher, Caroline Mathieu, responsable Formation BGE Ismer et Laurent Cuquel, directeur du CFPPA, ont mis en place un partenariat et proposent pour 2017 un nouveau dispositif de formation pour les demandeurs d’emploi dans le domaine de l’agriculture.

En préparation depuis quatre ans et financées par le conseil régional Centre-Val de Loire, les actions préqualifiantes proposées aujourd’hui sont les suivantes :

- « Les premiers gestes de l’agriculture biologique », du 6 mars au 12 avril  à Blois. Cette formation se déroule sur 28 jours : 23 jours de formation au BGE ISMER de Blois et 5 jours de stage en entreprise (Jardin de cocagne et Lycée horticole de Blois, etc.).

- « Les premiers gestes de l’agriculture saisonnière », du 18 avril au 30 juin à Blois (35 jours + 15 en immersion dans une entreprise).

La nouveauté unique dans la région est la mise en place de trois « modules pratiques » : expérimenter les premiers gestes, gestion de la posture et conduite de tracteur. « Des choses simples mais importantes pour qu’une personne nouvellement employée dans le secteur agricole puisse travailler efficacement », souligne Laurent Cuquel.

Ces formations-professionnalisations sont destinées à toutes les personnes, connaissant ou non le secteur agricole, qui souhaitent trouver un emploi.

Il a également rappelé, la nécessité de constituer un comité technique pour valider le contenu. « C’est une expérimentation, nous avons donc besoin de retours des organisations professionnelles pour que ces formations soient en adéquations avec les besoins des entreprises ».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité