Aller au contenu principal

Des graines de courges en guise de diversification

Jeunes installés à Viabon, Solenne et Rémi Thévenet se sont lancés dans la production de graines de courges sous le nom de Valconie.

« Au moment de notre installation, pour conserver de la valeur ajoutée, nous nous sommes interrogés sur ce qui pouvait être consommé comme protéine végétale sans gluten, explique Rémi Thévenet, qui produit donc avec sa femme Solenne, des graines de courges sur leur exploitation de Viabon. Nous avons selectionné une graine sans tégument qui conserve toute la protéine. Celles que l\'on trouve dans le commerce sont d\'origine étrangère  », pointe-t-il.

Après des essais effectués en 2018, ils se lancent l\'an dernier dans la production sur cinq hectares «  pour avoir la quantité suffisante  ».

«  Le confinement a un peu ralenti le lancement, relève le jeune agriculteur, et nous tenions aussi à faire partie de Terres d\'Eure-et-Loir  ».

L\'exploitation produit par ailleurs, blé, orge, colza, du maïs et des pommes de terre.

«  La courge est un excellent précédent qui ne demande pas de phyto. Il suffit juste de choisir le bon moment pour semer. Ensuite il faut arroser et désherber à la main… Maintenant, nous courons les marchés pour nous faire connaitre. Les retours sont bons et généralement, après une dégustation, il y a vente  ».

Ces très bonnes graines, à l\'apéritif par exemple, sont vendues sous le nom de Valconie.

Hervé Colin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
Publicité