Aller au contenu principal

Des herses de prairies en démonstration à Sully-sur-Loire

Le 8 mars, la Fédération des Cuma du Loiret a organisé une démonstration de herses de praires à Sully-sur-Loire : constructeurs et concessionnaires ont joué le jeu.

«Un projet né lors de l’assemblée générale de la Cuma de Isdes en 2017 : c’était une demande d’un adhérent. » C’est par ces mots que Thierry Rondeau, président de la Fédération des Cuma du Loiret, a expliqué l’origine de la démonstration de herses de prairies qui a eu lieu la jeudi 8 mars à Sully-sur-Loire. Le dirigeant a ajouté : « L’objectif est de fournir des informations sur un matériel peu commun dans notre région. (…) Le meilleur moyen d’avoir une prairie saine est de l’entretenir. Ce type de matériel sert également à restructurer des parcelles ayant subi des dégâts de gibier. »

Un matériel fiable
Deux constructeurs avaient répondu à l’invitation des organisateurs. Premièrement Ponge, distribué localement par les Établissements Cornet. Le fabricant nivernais avait amené son régénérateur de prairies HPPE 60 DV. À l’avant : une rangée de dents vibrantes réglable et escamotable, une lame biseautée et deux rangées de racleurs. Derrière : deux rangées de dents étrilles réglables et escamotables. Cet outil polyvalent existe en 5 m, 6 m et 7,20 m avec sursemis en option. Sébastien Ponge, gérant de l’entreprise bourguignonne, a expliqué sa présence en ces termes : « Il y a les explications du constructeur et la démonstration dynamique. Or il importe qu’un client voie quand il recherche une machine.» L’élevage représente 90 % du chiffre d’affaires de la base de Sigloy des Établissements Cornet. Jean-Louis Mison, conseiller commercial, a déclaré : « Il est important d’être auprès des éleveurs afin de leur montrer des solutions qui leur facilite la vie. » Sur la base de Châtillon-Coligny, l’élevage représente 50 % de l’activité. Zachary Chrissoulas, conseiller commercial, a tenu des propos similaires à ceux de son collègue de Sigloy : «On ne vend pas uniquement des tracteurs et des semoirs ! Chez les éleveurs, le moral est bas : les agriculteurs essaient de réduire leurs investissements. La solution : un matériel fiable, adapté aux besoins et polyvalent. »

Trois outils différents
L’autre marque représentée était Joskin. Distribué localement par le groupe Méthivier, le constructeur belge possède une usine à Bourges (Cher) et il était venu à Sully-sur-Loire avec son aérateur-régénérateur Scariflex Max R6D2S3. Celui-ci est doté de six rangées composées de trois outils différents, dont la profondeur de travail est réglable individuellement en fonction des tâches demandées. Pour régénérer la prairie, il est équipé de dents plus agressives qui vont permettre un travail plus en profondeur. Les réglages indépendants permettent de relever les outils non nécessaires. Existe en 6 m et 7,20 m.

Une utilisation simple
En fin d’après-midi, Kevin Gallien, conseiller machinisme de la FDCUMA, a dressé le bilan suivant : « Je suis content car les adhérents des Cuma du secteur de Gien-Sully se sont déplacés, soit une trentaine de personnes. Constructeurs et concessionnaires ont joué le jeu. Deux matériels étaient en démonstration : techniquement et dans leur conception, ils sont différents. D’où des écarts au niveau du travail. Des matériels destinés à être acquis en Cuma car les posséder à titre individuel ne revêt aucun intérêt : s’ils sont peu coûteux, leur utilisation est ponctuelle. Tout est mécanique : pas d’électronique. D’où une utilisation simple. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Publicité