Aller au contenu principal

Viticulture
Des vendanges autour du 20 septembre

Après une année difficile, voilà que la vigne entre dans ses derniers jours avant la récolte. Le point avec Brieuc Ménager, conseiller en viticulture à la chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher.

Brieuc Ménager fait le point le 6 septembre sur l'état de la vigne, quinze jours avant la date présumée des vendanges.
Brieuc Ménager fait le point le 6 septembre 2021 sur l'état de la vigne, quinze jours avant la date présumée des vendanges.
© Agnès Laplanche - Horizons

Après une année singulière, la vigne attaque sa dernière dizaine de jours avant les vendanges. L'occasion pour Brieuc Ménager, conseiller en viticulture à la chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher, de faire le point. Pour mesurer l'état d'avancement de la vigne, elles font l'objet de prélèvements chaque lundi pour analyser le degré de maturité des raisins. Ces prélèvements sont réalisés actuellement dans tout le département, sauf pour le Vendômois, car c'est un vignoble généralement plus tardif. Pour celui-ci, les prélèvements démarreront la semaine prochaine.

« Actuellement les raisins prennent 1 à 1,5 °C par semaine. Pour autant, avec la pluie annoncée mercredi et ce week-end, on peut dire que les vendanges ne seront pas pour tout de suite, plutôt aux alentours du 20 du mois », explique Brieuc Ménager lundi 6 septembre.

Gel, mildiou, grêle et botrytis

Cette année, la vigne n'aura pas été épargnée. « Le gel aura un impact important sur la quantité de la récolte. Le mildiou, quant à lui, a pu amputer une bonne partie de ce qu'il restait. C'est très variable, il n'y a pas de chiffres moyens tant les impacts seront différents selon les secteurs. La grêle est aussi à l’origine d’une perte de récolte dans certains secteurs, notamment celui d'Oisly-Choussy. C'est une année compliquée », souligne le conseiller.

On voit du botrytis* arriver, « quelques foyers sur les gamays », ce qui engendre du pourrissement. « Les vignerons doivent rester vigilants, car cela risque d'altérer le volume et donne un mauvais goût. Si le temps se maintient, le botrytis peut sécher et cela n'engendrera pas de dégradations », poursuit-il.

Du côté de la météo, « on espère un peu la pluie car la vigne commence à peiner du manque d'eau au mois d'août. Une petite pluie pourrait augmenter un peu le volume et faire maturer le raisin comme il faut », pointe-t-il. Si l'an dernier les vendanges étaient précoces au 20 août, cette année elles seront dans une date « plus classique », autour du 20 septembre.

*champignon qui engendre la pourriture grise.

Indices maturité

En AOC Touraine cette semaine, l'état sanitaire sur grappes et sur feuilles, ainsi que le stress hydrique n'ont pas évolué. Le potentiel alcool a augmenté d'environ deux points pour les chardonnay, chenin et sauvignon. Peu d'évolution sur les gamays. Les potentiels alcool restent bas (en dessous de 10). Les acidités totales, malgré une évolution à la baisse, restent élevées, toujours avec un déséquilibre malique/tartrique, les PH s'approchent de 3. Les azotes baissent et restent moyens dans l'ensemble. L'évolution de l'acidité sera à suivre pour le déclenchement des vendanges.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité