Aller au contenu principal

[dossier Enseignement] Intégration réussie au CFA horticole de Blois

La rentrée du CFA horticole de Blois s’est déroulée sur le principe d’une semaine d’intégration, avec comme objectif de renforcer les liens entre les nouveaux élèves.

Comme à l’accoutumée, le CFA horticole de Blois a organisé une semaine d’intégration afin de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants en Capa, seconde et bac pro. Ainsi, du lundi 2 au vendredi 6 septembre, les 48 nouveaux élèves, âgés de 15 à 19 ans, ont participé à diverses activités pour créer des liens.

La première journée a permis aux jeunes de découvrir l’établissement, rencontrer les enseignants et se familiariser avec leur classe. Le mardi, a, lui été consacré à la visite de la Réserve naturelle nationale de Grand-Pierre et Vitain, à Marolles. 

Guidés par le garde technicien, Renaud, les élèves ont abordé des choses qu’ils vont étudier, comme la reconnaissance des végétaux, l’analyse de paysage, l’identification de la faune, la pédologie grâce à une exposition sur les sols, etc.

 Cette semaine d’intégration est une bonne entrée en matière dans la formation pour les nouveaux apprentis, assure Hubert Laroche, enseignant en aménagements paysagers. À travers les nombreuses activités proposées, les jeunes approchent leur futur métier d’un côté plus ludique  ».

La journée suivante était réservée à des ateliers Gestes et postures, afin de les sensibiliser aux risques physiques qu’ils pourront subir dans leur métier. Ils ont ainsi été sensibilisés à la nécessité d’utiliser les EPI (Équipements de protection individuelle), mais aussi aux gestes à adopter pour le port de charges lourdes par exemple.

Pour la deuxième sortie de la semaine, la journée du jeudi a emmené les jeunes à la découverte du Festival international des jardins, au Domaine de Chaumont-sur-Loire, afin qu’ils puissent s’inspirer pour leurs futures créations.

«  Chaumont-sur-Loire c’est la haute couture du jardin  ! L’idée est qu’ils découvrent de jolies choses, qu’ils comprennent le travail qu’il y a derrière ces constructions et qu’ils piquent de bonnes idées…  », souligne l’enseignant, avant de préciser  : «  Ce n’est pas une promenade, ils ont des choses à rendre, des notes à prendre, des idées à creuser pour leurs futures épreuves  ».

La semaine s’est clôturée dans la joie et la bonne humeur avec des rencontres sportives entre apprenants et enseignants qui apportent «  une touche fun  » pour attaquer en forme cette rentrée 2019-2020. «  

Cette rentrée des classes est synonyme de cohésion et de découvertes, se réjouit Valérie Subra, enseignante de français et ESC. Ces moments privilégiés permettent de renforcer les liens entre les nouveaux élèves et entre les jeunes et formateurs  ».

Doriane Mantez

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité