Aller au contenu principal

[Dossier enseignement] L’enseignement agricole expliqué avec humour

Trois lycées agricoles publics du Loir-et-Cher ont créé en commun un film promotionnel pour présenter clairement, et avec une touche d’humour, les différentes formations dispensées dans les établissements.

« Il y a beaucoup de métiers à découvrir dans les formations agricoles, notre établissement départemental basé à Blois, Vendôme et Montoire-sur-le-Loir en est le reflet », affirme Gwenaëlle Lepage, directrice de l’établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole du Loir-et-Cher.

Plus d’une vingtaine de formations sont proposées au sein des établissements d’enseignement agricole de Vendôme, Blois et Montoire.

« Mais bien souvent, lorsque l’on parle agricole, les gens pensent aux clichés veaux, vaches, cochons. Mais ce n’est pas que ça ! » explique Manuel Parada, directeur du Centre de formation et enseignement d’apprentis agricoles du Loir-et-Cher.

Selon lui, il y a beaucoup de métiers liés à l’agriculture et nous proposons de nombreuses formations qui bien souvent sont mal ou pas connues. « Le projet collectif de faire un film de présentation et de promotion de l’offre de formations liées au milieu agricole était devenu une nécessité. Il faut montrer qu’il y a du choix et de la diversité dans les formations agricoles »

Régulièrement amenés à parler des formations au grand public, notamment aux élèves post Troisième lors des diverses présentations (salons, intervention dans les classes, portes ouvertes), les enseignants et la direction se servaient uniquement de documentation papier et d’une présentation simple.

« Avec des outils traditionnels, qui reste néanmoins indispensables, il est difficile de capter l’attention et susciter l’intérêt » commente Manuel Parada.

La présentation des formations est un moment important, mais qui n’est pas forcément « passionnant », aussi bien pour les jeunes que pour leurs parents. « L’idée était de faire quelque chose de simple, original, percutant, informatif et intéressant ».

Pour la réalisation de ce film, le choix s’est porté sur une société locale : Marcom Conseils, située à Saint Amand Longpré.

Et de l’idée à la création du film, se sont écoulés huit mois durant lesquels se sont enchaînés les réunions pour présenter le sujet, les établissements, les formations, les idées, écrire le scénario, imaginer les images, etc.

En seulement trois jours de tournage, toutes les prises étaient faites sans aucune mise en scène, que du « live ».

« L’équipe de Marcom Conseils a su se rendre discrète pour réussir à capter en direct de la spontanéité et des sourires » précise Manuel Parada.

Le visionnage du film ne laisse pas indifférent, et les éclats de rires se font entendre dès les premières images ! « Nous avons fait appel à un professionnel et ça se voit. Nous avons choisi le coté décalé pour interpeller. L’humour est l’un des meilleurs moyens pour accrocher immédiatement ». Le film est maintenant entre les mains du ministère. 

Une belle initiative, un bon outil de communication qui valorise l’EPL, l’enseignement agricole et qui présente un panel de formations variées pour aider les jeunes à se projeter dans l’avenir.

Découvrez le film ci-dessous : 

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité