Aller au contenu principal

[Dossier enseignement] Les établissements agricoles se refont une beauté

La rentrée 2016 de certains établissements agricoles de Loir-et-Cher est synonyme de travaux de renouvellement des bâtiments et des installations.

Depuis le mois de mai, un nouveau bâtiment est en cours de construction à la Maison familiale rurale (MFR) de Saint-Firmin-des-Prés (Loir-et-Cher). « Il aura une surface de 1 450 m² avec une ossature bois et paille », précise Yann Beaurain, directeur du site.

Outre des salles de cours, le bâtiment comprendra un pôle hébergement-restauration avec onze chambres (52 lits), incluant sanitaires et douche.

Par ailleurs, une parcelle de trois hectares sera transformée en terrains de sport. « Un verger et des plantations de type pépinière seront également plantés », précise le directeur.

Du côté du lycée agricole de Vendôme (Legta 41), le nouveau bâtiment pédagogique, dont la livraison est prévue pour janvier 2018 au plus tard, est toujours en construction.

Il comprendra une dizaine de salles de cours, des laboratoires, un pôle vie scolaire et un centre de documentation et d’information. L’auditorium sera également rénové et l’amphithéâtre modernisé.

« Tous les équipements seront également mis à neuf pour permettre aux cinq cents élèves de travailler dans les meilleures conditions », souligne Fabrice Blanquet, le proviseur adjoint.

Par ailleurs, une nouvelle exploitation située à Villavard et tournée vers le 100 % bio — avec des moutons — sera utilisée dès la rentrée. Cela permettra de compléter la formation qui comprend déjà une exploitation à Areines avec des vaches, des cochons, des chevaux et des grandes cultures.

Chloé Cartier-Santino

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité