Aller au contenu principal

[Dossier enseignement] Les établissements agricoles se refont une beauté

La rentrée 2016 de certains établissements agricoles de Loir-et-Cher est synonyme de travaux de renouvellement des bâtiments et des installations.

Depuis le mois de mai, un nouveau bâtiment est en cours de construction à la Maison familiale rurale (MFR) de Saint-Firmin-des-Prés (Loir-et-Cher). « Il aura une surface de 1 450 m² avec une ossature bois et paille », précise Yann Beaurain, directeur du site.

Outre des salles de cours, le bâtiment comprendra un pôle hébergement-restauration avec onze chambres (52 lits), incluant sanitaires et douche.

Par ailleurs, une parcelle de trois hectares sera transformée en terrains de sport. « Un verger et des plantations de type pépinière seront également plantés », précise le directeur.

Du côté du lycée agricole de Vendôme (Legta 41), le nouveau bâtiment pédagogique, dont la livraison est prévue pour janvier 2018 au plus tard, est toujours en construction.

Il comprendra une dizaine de salles de cours, des laboratoires, un pôle vie scolaire et un centre de documentation et d’information. L’auditorium sera également rénové et l’amphithéâtre modernisé.

« Tous les équipements seront également mis à neuf pour permettre aux cinq cents élèves de travailler dans les meilleures conditions », souligne Fabrice Blanquet, le proviseur adjoint.

Par ailleurs, une nouvelle exploitation située à Villavard et tournée vers le 100 % bio — avec des moutons — sera utilisée dès la rentrée. Cela permettra de compléter la formation qui comprend déjà une exploitation à Areines avec des vaches, des cochons, des chevaux et des grandes cultures.

Chloé Cartier-Santino

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité