Aller au contenu principal

[Dossier enseignement] « Ouvrir les jeunes sur le monde extérieur »

Nathalie Andries a pris la direction de la Maison familiale et rurale du Gâtinais à Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne) mi-août.

Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne), vendredi 12 août. Arrivée au printemps dernier à la MFR du Gâtinais, Nathalie Andries a bénéficié de quelques semaines de « tuilage » avec son prédécesseur, Yves Guichard.

Sourire aux lèvres, Nathalie Andries prend ses marques au sein de la MFR du Gâtinais à Souppes-sur-Loing dont elle a pris la direction officiellement le 16 août. 

Originaire de Poitou-Charentes, rien ne la destinait à l’enseignement agricole, excepté un entourage familial voué à l’Éducation nationale et son envie d’aider et d’avoir des contacts humains.

Comme elle le raconte, « ingénieure de formation, j’ai démarré ma carrière professionnelle dans les industries de l’électronique automobile et de la microélectronique. À partir de 2001, installée dans la Vienne, je me suis reconvertie dans le domaine de la formation individualisée, à distance et en groupe. »

En 2008, suite à la crise économique, le marché du soutien scolaire se réduit. Elle cherche alors à élargir sa palette d’activités. 

Elle intervient pour la première fois au sein d’une MFR et découvre la pédagogie par alternance où l’on s’appuie sur le vécu des apprenants dans leur milieu socio-professionnel pour construire les séquences de formation.

Elle intègre ensuite l’équipe du CFA de la Maison familiale d’éducation et d’orientation de Sorigny (sud de Tours - Indre-et-Loire) et suit la formation des MFR.

Cette période riche en pilotage de multiples projets la passionne. Écocitoyenneté, enseignement des sciences autrement… Nathalie Andries est intarissable sur les projets menés. « J’aime ouvrir les jeunes sur le monde extérieur et les inciter à se prendre en charge en étant acteurs et non consommateurs. »

En 2015, alors qu’elle souhaite s’investir davantage, elle suit le parcours de formation de prise de responsabilité en MFR qui aboutit à son recrutement au printemps dernier en tant que directrice de la MFR du Gâtinais.

Au sein de cet établissement qui accueille cent cinquante élèves en classes de 4e et 3e de l’enseignement agricole, en classe d’orientation Dima (Dispositif des métiers en alternance), en CAP Saper (services aux personnes et vente en espace rural) et Bac pro Sapat (services aux personnes et aux territoires),

Nathalie Andries entend mener à bien les différents projets en cours concernant l’ouverture de formations.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité