Aller au contenu principal

[Dossier enseignement] « Ouvrir les jeunes sur le monde extérieur »

Nathalie Andries a pris la direction de la Maison familiale et rurale du Gâtinais à Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne) mi-août.

Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne), vendredi 12 août. Arrivée au printemps dernier à la MFR du Gâtinais, Nathalie Andries a bénéficié de quelques semaines de « tuilage » avec son prédécesseur, Yves Guichard.
Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne), vendredi 12 août. Arrivée au printemps dernier à la MFR du Gâtinais, Nathalie Andries a bénéficié de quelques semaines de « tuilage » avec son prédécesseur, Yves Guichard.

Sourire aux lèvres, Nathalie Andries prend ses marques au sein de la MFR du Gâtinais à Souppes-sur-Loing dont elle a pris la direction officiellement le 16 août. 

Originaire de Poitou-Charentes, rien ne la destinait à l’enseignement agricole, excepté un entourage familial voué à l’Éducation nationale et son envie d’aider et d’avoir des contacts humains.

Comme elle le raconte, « ingénieure de formation, j’ai démarré ma carrière professionnelle dans les industries de l’électronique automobile et de la microélectronique. À partir de 2001, installée dans la Vienne, je me suis reconvertie dans le domaine de la formation individualisée, à distance et en groupe. »

En 2008, suite à la crise économique, le marché du soutien scolaire se réduit. Elle cherche alors à élargir sa palette d’activités. 

Elle intervient pour la première fois au sein d’une MFR et découvre la pédagogie par alternance où l’on s’appuie sur le vécu des apprenants dans leur milieu socio-professionnel pour construire les séquences de formation.

Elle intègre ensuite l’équipe du CFA de la Maison familiale d’éducation et d’orientation de Sorigny (sud de Tours - Indre-et-Loire) et suit la formation des MFR.

Cette période riche en pilotage de multiples projets la passionne. Écocitoyenneté, enseignement des sciences autrement… Nathalie Andries est intarissable sur les projets menés. « J’aime ouvrir les jeunes sur le monde extérieur et les inciter à se prendre en charge en étant acteurs et non consommateurs. »

En 2015, alors qu’elle souhaite s’investir davantage, elle suit le parcours de formation de prise de responsabilité en MFR qui aboutit à son recrutement au printemps dernier en tant que directrice de la MFR du Gâtinais.

Au sein de cet établissement qui accueille cent cinquante élèves en classes de 4e et 3e de l’enseignement agricole, en classe d’orientation Dima (Dispositif des métiers en alternance), en CAP Saper (services aux personnes et vente en espace rural) et Bac pro Sapat (services aux personnes et aux territoires),

Nathalie Andries entend mener à bien les différents projets en cours concernant l’ouverture de formations.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité