Aller au contenu principal

[Dossier « enseignement »] Un BTSA action commerciale à La Bretonnière

Une formation BTSA action commerciale ouvre au lycée de La Bretonnière à Chailly-en-Brie (Seine-et-Marne).

Une nouvelle filière de BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) avec comme support les productions alimentaires et boissons est proposée en cette rentrée 2017 par le lycée agricole de La Bretonnière à Chailly-en-Brie.

La partie boisson exclut les alcools (exceptés le cidre et la bière).

La promotion est réduite (douze élèves) afin de faciliter la mise en situation des élèves.

L’établissement dispose déjà d’un support pédagogique avec sa boutique Breto-saveurs. Celle-ci va évoluer, avec l’appui du conseil régional d’Ile-de-France, pour associer espaces de vente et pédagogiques, s’agrandir et offrir une gamme de produits plus importante.

Le fait d’avoir développé cette compétence commerciale a favorisé le choix de cette option pour ce nouveau BTSA.

De plus, comme l’explique le directeur de l’établissement de La Bretonnière, Didier Jahan, « le contexte nous a amené à opter pour cette formation. Nous sommes situés dans un territoire entre villes et la campagne. De nouvelles filières s’y développent, dont de nouvelles offres de l’agro-alimentaire avec des cicuits de plus en plus courts et de plus en plus de proximité. L’établissement essaie de s’adapater aux besoins et « les filières courtes sont en voie de structuration, d’où des besoins en appui technique et commercial ».

L’un des axes de ce nouveau BTSA est la valorisation des produits locaux, une formation qui n’existe ni en Ile-de-France, ni dans les départements limitrophes alors que le bassin de consommateurs est très important.

Ce BTSA assez généraliste, même si 50 % des cours sont des matières professionnelles auxquelles s’ajoutent des stages, est ouvert à différents profils avec une préférence pour les bac pro Conduite et gestion d’une exploitation agricole (CGEA) et services, les bac pro technologiques Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV) et des formations éducation nationale telles que le bac Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) mercatique.

Ce diplôme ouvre vers des emplois des secteurs de l’industrie agro-alimentaire et de la distribution (vente aux consommateurs).

Les entreprises recherchent des technico-commerciaux qui connaissent les techniques de vente mais aussi le produit, une notion importante dans les filières alimentaires. Or, ce BTSA combine les deux.

L’un des modules importants porte sur la filière. Il associe cours, visites et interventions de professionnels.

« Notre but : coller aux nouvelles dynamiques du territoire, aux nouvelles attentes des consommateurs », rappelle Didier Jahan avant de préciser que des poursuites d’études en licence pro ou master pro existent.

Photo : Le directeur de l’établissemnt de La Bretonnière (Seine-et-Marne) présente le second BTSA de l’établissement (archives).

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité