Aller au contenu principal

Du bio et du local dans les collèges essonniens

Le Département de l’Essonne a mis en place un groupement d’achats de produits bios et locaux pour ses collèges.

La mesure est effective depuis janvier et déjà les élèves ont senti « plus de goût dans leurs assiettes ». Exit les fruits et légumes importés, le pain ou les laitages industriels, désormais, dans vingt-huit collèges essonniens, le repas est quasi-exclusivement composé de produits locaux et bios.

L’initiative est portée par le conseil départemental de l’Essonne qui a sollicité les établissements — et notamment les principaux et les chefs de cuisine — pour mettre en place des groupements d’achats alimentaires.

Cette nouvelle organisation a été officialisée vendredi 6 avril au collège Les Dînes-Chiens de Chilly-Mazarin en présence du président du Département, François Durovray, et de son vice-président en charge de la ruralité et du monde agricole, Guy Crosnier.

« Quarante-cinq mille repas sont servis chaque jour dans les cantines des collèges du département, a souligné François Durovray. Nous souhaitions améliorer le process de fabrication des plats et la base c’est d’abord des aliments de qualité. »

Grâce à une coopérative de producteurs bios, près de seize mille repas comptent à présent des fruits, des légumes, du pain et des yaourts produits en Essonne.

Un dispositif de nature à pérenniser les exploitations essonniennes même s’il est perfectible, a souligné Guy Crosnier : « Aller chercher les productions essonniennes pour alimenter les cantines est une bonne chose pour les agriculteurs qui ont besoin de ce soutien pour pérenniser leurs entreprises dans un contexte actuel difficile. Cette question de l’approvisionnement local est universelle actuellement dans le monde agricole. Tout le monde y réfléchit, la chambre d’Agriculture en tête. Je pense maintenant qu’il faudra aller plus loin et ouvrir la démarche à d’autres productions essonniennes, bios ou non, comme la volaille ou les œufs. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité