Aller au contenu principal

« Du matériel performant en conservant la maîtrise du chantier »

La Fédération régionale des Cuma d’Ile-de-France tiendra son assemblée générale à Prunay-sur-Essonne (Essonne) le mardi 7 juin à 14 heures sur le thème : « Financer le matériel en Cuma ». À cette occasion, Sébastien Dromigny témoigne sur son expérience de récolte de betteraves avec la Cuma de Gastins.

Qui êtes-vous ?

Sébastien Dromigny : Je suis âgé de quarante ans. Je suis marié et nous avons trois enfants. Je suis agriculteur à Saint-Just-en-Brie depuis 2001 et à plein temps sur l’exploitation depuis 2006, après dix ans de carrière commerciale. Je me consacre aussi à plusieurs responsabilités locales et professionnelles.

Quelles sont les caractéristiques de votre exploitation ?

Elle s’étend sur 250 hectares : 120 hectares de blé en production de semences, cinquante hectares de betteraves, trente-cinq hectares de colza, vingt hectares de maïs et quinze hectares de féveroles. Je suis aidé d’un salarié. La récolte des betteraves est confiée à la Cuma de Gastins dont je suis devenu trésorier.

Qu’est-ce qui vous a incité à travailler en Cuma ?

Jusqu’en 2009, nous utilisions une automotrice avec des voisins, mais celle-ci était devenue obsolète. Parmi les solutions possibles, j’ai délibérément fait le choix de la Cuma et j’ai pu entrer dans celle de Gastins. Cette formule m’a séduit car elle permet de mutualiser les coûts et d’accéder à du matériel performant. Ainsi, nous conservons la maîtrise du chantier. Bien sûr, il faut attendre son tour, mais on connait le planning à l’avance, on peut l’adapter aux conditions et se donner des coups de main entre adhérents. Travailler en Cuma est une aventure humaine qui me passionne dans un contexte d’avancée de l’individualisme. En tant que trésorier de la Cuma de Gastins, je donne du temps pour satisfaire l’ensemble du groupe.

Qu’apporte la Fédération régionale à la Cuma de Gastins ?

La Fédération régionale des Cuma d’Ile-de-France est un centre de ressources pour les Cuma, notamment pour les aspects juridiques et réglementaires : statuts, règlement intérieur, formalisme administratif. C’est également un élargissement sur les autres Cuma avec la revue Entraid’, qui apporte une ouverture d’esprit et des idées.

Propos recueillis par Vincent Boddaert

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité