Aller au contenu principal

Événement
Du monde pour l'AG des chasseurs du Loiret

Après deux années de pandémie qui ont empêché les chasseurs du département de se réunir, la Fédération départementale des chasseurs (FDC) a tenu son assemblée générale, samedi 23 avril à Sully-sur Loire. L’occasion pour le président Alain Machenin de revenir sur les sujets d’actualité qui préoccupent les chasseurs du département : dégâts de gibier, engrillagement, directives nationales, instructions gouvernementales etc. Mobilisant un grand nombre de chasseurs, cette rencontre a également été témoin du renouvellement du conseil d’administration.

L'indemnisation des dégâts de gibier

Durant cette réunion, la FDC du Loiret a rappelé qu'elle ne pourrait plus être la seule à indemniser les dégâts de gibier. Attentifs, Patrick Langlois et Jean-Louis Lefaucheux, respectivement président et secrétaire général de la FNSEA 45, étaient au premier rang. Ils approuvent cet appel à la chasse massive des sangliers. « Une situation devenue insupportable et que la FNSEA 45 dénonce depuis des années » souligne Patrick Langlois. « Alors que les chasseurs du Loiret ont réussi à faire baisser de 20 % les surfaces agricoles détruites en 2021, l’envolée des prix des denrées agricoles due au conflit en Ukraine pose de nombreuses questions sur la capacité de la Fédération à financer les dégâts pour la prochaine saison, alerte Alain Machenin. Nous devons tout mettre en œuvre pour que la sécurité et le partage de la nature puissent se faire dans la concertation et le dialogue. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité