Aller au contenu principal

Économiser avec des machines bien équipées et bien réglées

La toute première formation d’Innov-agri s’est déroulée le 10 mars à Outarville sur la thématique Sol, traction et pneumatique.

© Doriane Mantez

Mardi 10 mars, une centaine d’agriculteurs et techniciens ont répondu présent à la première journée de formation organisée par Innov-agri sur son site à Outarville.

Autour du thème « Sol, traction et pneumatique : préserver le potentiel de rendement avec des machines bien équipées et bien réglées », la journée a débuté par une matinée théorique et s'est poursuivie par un après-midi pratique avec quatre ateliers sur le terrain : pneumatique, traction, lestage et télégonflage.

« Optimiser la traction permet de respecter son matériel, son sol et faire des économies, a assuré Julien Hérault, spécialiste du machinisme agricole et animateur de cette formation. Sur outil de travail profond avec utilisation à pleine charge, on peut gagner jusqu’à un litre à l’hectare, soit 5 % de gain de consommation ».

Des propos soutenus par Antoine Brissart, responsable produit tracteur chez Fendt : « 1 l/ha, ça peut paraître peu, mais quand on a 200 ha, on gagne 200 litres, soit 140 euros de carburant. C’est une économie simple, sans investissement supplémentaire. Est-ce que vous diriez non à une économie de 5 % de GNR ? ».

En présentant le système de télégonflage intégré VarioGrip, le technicien Fendt a insisté sur le gain à réaliser : « Une pression de 0,8 bar, comparativement à une pression de 1,8 bar, réduit la consommation de carburant de 8 à 9 % et permet d’accroître la productivité de 8 à 9 % aussi. À cela s’ajoutent une moindre usure des pneumatiques (pouvant aller jusqu’à 25 % d’usure en moins) et un sol préservé ».

Via une simple impulsion dans le terminal vario, le système permet de passer de 0,6 à 2,5 bars en sept minutes ­(4 pneus en même temps).

Fendt propose aussi le dispositif VarioGrip assistant, qui permet de mettre en adéquation la pression des pneumatiques en fonction du travail effectué et/ou optimiser le lestage du tracteur.

Olivier Croix, de la société ­Monroc, fabricant d'essieux, de suspensions et de freins basé en Vendée, est aussi intervenu pour présenter des outils aidant à faire des chantiers plus respectueux de la structure du sol : une assistance motorisée RocDrive qui optimise la capacité de traction des convois en fonction du terrain (route, chemin, champs), de la vitesse, de la charge transportée et des capteurs sans fils sur valves My-Optimo qui suivent la pression des pneumatiques en temps réel.

« My-Optimo, capteur de pression sans fil, permet de mesurer la pression des pneumatiques en temps réel depuis son smartphone ou son ordinateur, a détaillé le technicien. Cet outil va même au-delà de la pneumatique : on peut savoir à l’instant t où se trouve un véhicule et ainsi faire du suivi de chantier, de la gestion de flotte ».

Date à retenir

En raison de la crise sanitaire que traverse le pays, la prochaine journée de formation prévue le 31 mars sur le site d’Outarville, intitulée « Clés de réussite pour les semis de printemps », est annulée. Une autre journée « Gestion des adventices » est prévue le 29 mai (sous réserve). Théorie le matin, le midi un repas sera proposé par Jeunes agriculteurs Loiret et l’après-midi sera consacrée à la pratique avec différents ateliers animés par des techniciens. Cette journée est gratuite, pour y participer vous devez vous inscrire sur le site Internet www.innovagri.com/les-journees, ou par téléphone au 01.40.22.70.40.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité