Aller au contenu principal

EGalim : l’AGPM s’inquiète des dossiers sur la protection des plantes

L’AGPM (producteurs de maïs) s’est inquiétée le 13 septembre du sort que réservent les Etats généraux de l’alimentation à la protection des plantes.

« A quoi sert de débattre si les conclusions sont écrites ? », affirme-t-elle dans un communiqué. « Pour certains dossiers comme celui du glyphosate, des néonicotinoïdes, ou des biotechnologies, il semble bien que ce soit le cas. » L’AGPM exprime sa crainte de voir le gouvernement « succomber aux sirènes de la com’ », jugeant « plus facile d’afficher une interdiction que de faire preuve de pédagogie auprès de l’opinion publique ». Elle dit en revanche son espoir d’obtenir des avancées sur le stockage de l’eau.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité