Aller au contenu principal

Elections MSA 2015

Trois millions d'assurés appelés à voter pour leurs délégués cantonaux du 12 au 27 janvier 2015

© CCMSA

Trois millions d'assurés de la MSA, actifs ou retraités, salariés, chefs d'exploitation agricole ou employeur de main d'œuvre sont appelés à voter par Internet ou par voie postale du 12 au 27 janvier prochain pour élire les 25 000 délégués cantonaux de la MSA, régime de protection sociale du monde agricole.

Les électeurs pourront voter pour leurs représentants soit par internet via le site de dédié et sécurisé www.jevoteenligne.com/msa2015 soit par voie postale en retournant leur bulletin de vote grâce au kit électeur qu'ils recevront entre le 5 et le 12 janvier 2015.

Les Élections MSA représentent, tous les cinq ans, un événement clé pour le monde agricole. Elles permettent d'élire les représentants des adhérents MSA sur tout le territoire français.  La MSA est l'interlocuteur de référence des pouvoirs publics pour bâtir une protection sociale agricole qui tienne compte des singularités de l'environnement professionnel dans lequel elle s'inscrit. Elle  est aussi un acteur à part entière du territoire et du développement local.

La MSA accompagne toutes les générations pour créer un environnement adapté à leur cadre de vie. En votant pour leur délégué MSA, les adhérents deviennent acteur de leur protection sociale, apportent leur soutien au secteur professionnel agricole et témoignent de leur attachement à une agriculture tournée vers l'avenir.

Par ailleurs, en choisissant leurs délégués, les assurés de la MSA ont l'assurance d'avoir des élus qui partagent leurs préoccupations et qui défendent leurs intérêts.

65 032 adhérents de la MSA se sont portés candidats pour les Elections MSA 2015. L'importance du nombre de candidats pour un scrutin professionnel révèle l'engagement des adhérents et leur volonté de s'impliquer pour leur protection sociale et leurs conditions de vie au quotidien.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité