Aller au contenu principal

Élevage : 2016, encore une année de consolidation

Les trois organismes d’élevage — ERE, SIE et GRDS Ile-de-France — ont tenu, jeudi 8 juin, leurs assemblées générales à la Chèvrerie des Trois-Ponts à Auffargis (Yvelines).

Auffargis, le 8 juin. La poursuite de la gestion rigoureuse des années précédentes a permis de restaurer des marges de manoeuvre.

C’est la chèvrerie des Trois-Ponts à Auffargis (Yvelines) qui accueillait cette année les trois assemblées générales des organismes d’élevage, l’Etablissement régional de l’élevage (ERE), le Service élevage Ile-de-France (SIE) et le Groupement régional de défense sanitaire (GRDS) respectivement présidés par Marc Lesty, Hugues Ribiollet et Philippe Dufour. 

Après les nombreux efforts consentis les années précédentes, 2016 aura été une année de stabilisation pour la Maison de l’élevage. Les éleveurs, quant à eux, ont eu à subir un printemps pluvieux, des inondations engendrant des pertes de fourrages, suivie d’une sécheresse et d’une piètre récolte. Face à cette année exceptionnelle, la profession agricole, les collectivités territoriales, l’administration, les banques se sont mobilisées pour accompagner au mieux les agriculteurs et les éleveurs.

La Maison de l’élevage de l’Ile-de-France, outre l’implication de son personnel et de ses élus, a décidé de redistribuer 50 000 euros sur son résultat 2016 et ses fonds propres à l’ensemble des éleveurs professionnels de la région, par le biais d’une remise sur le poste identification.

À ce printemps exceptionnel, s’est rajoutée une situation difficile due aux cours mondiaux très bas du lait. La situation des éleveurs est critique, sauf ceux dont le lait ou la viande, valorisés régionalement ou transformés à la ferme, voient leur produit payé équitablement. 

La poursuite de la gestion rigoureuse des années précédentes a permis à la Maison de l’élevage de continuer à restaurer des marges de manoeuvre et à instaurer de nouvelles actions. Dans le cadre de la seconde année du dispositif régional du Pass filière élevage, des actions déjà en place ont été consolidées et d’autres, développées.

L’abattoir de Meaux (Seine-et-Marne) a mis en place une journée réservée à l’abattage traditionnel. Suite à cette action, un groupe viande s’est constitué avec pour objectif de créer une reconnaissance et une valorisation de la production locale. 

Les défis 2016 ont été relevés : poursuivre les efforts de progression pour hausser le niveau technique des services rendus aux éleveurs, être à l’écoute des demandes, maintenir l’équilibre financier des structures au sein d’un contexte économique difficile pour tous.

Dans cette optique, la politique de formation des équipes a été poursuivie de même que les discussions entamées avec les régions voisines depuis 2014 pour développer des synergies entre organismes (Marne et Bourgogne principalement).

On notera que le Syndicat interdépartemental d’élevage d’Ile-de-France (SIE) a été transformé en association afin d’être en harmonie avec l’évolution du marché des contrôles de performances, association nommée Services Elevage Ile-de-France (SIE). En effet, ces derniers sont ouverts depuis 2015 à concurrence, tout en conservant des agréments territoriaux.

La structure juridique du syndicat était adaptée à l’ancienne situation de monopole. Côté finances : les comptes 2016 sont bons et confortent les bons résultats des années précédentes. 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité