Aller au contenu principal

En 2015, un nombre d’installations plutôt stable

En 2015, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher a enregistré vingt-deux installations ayant bénéficié des aides de l’État. Ce chiffre est dans la moyenne des cinq dernières années.

L’installation et la transmission sont des enjeux importants pour l’avenir de l’agriculture. En 2015, le Point accueil installation de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher a rencontré 125 personnes au cours de journées d’information collectives ou d’entretiens individuels.

« Ce chiffre est dans la moyenne des années précédentes et en cohérence avec les autres départements de la région. L’activité du Point accueil est stable », souligne Emmanuel Rétif, chef du pôle « économie, formation et ressources humaines » de la chambre d’Agriculture.

Sur ces 125 personnes, quarante-huit ont demandé et bénéficié d’un accompagnement de la part de la chambre d’Agriculture. Parmi elles, vingt-deux se sont installées avec les aides de l’État (les vingt-six autres ont soit abandonné soit se sont installées sans les aides), un chiffre dans la moyenne de ces cinq dernières années.

« Environ un tiers des installations aidées l’est en hors cadre familial », note Emmanuel Rétif.

L’installation sur une exploitation agricole intervient plutôt vers l’âge de trente ans, au moment où l’agriculteur a acquis assez d’expérience pour gérer sa propre structure.

Comme chaque année, la moitié des installations 2015 s’est faite en grandes cultures. L’autre moitié englobe le maraîchage (trois installations en agriculture biologique), la viticulture (trois dont un en agriculture biologique), l’élevage (quatre). « Depuis deux ou trois ans, il y a un redémarrage des installations en viticulture », précise le conseiller.

En parallèle, via des formations, le repérage dans la communauté de communes de Sologne des Étangs ou encore en rendez-vous individuel, une centaine de cédants a été rencontrée. « Ils viennent s’informer sur la transmission et on les réoriente vers les structures adaptées.

Le Répertoire départ installation a favorisé trois installations aidées parmi les vingt-deux réalisées cette année. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité