Aller au contenu principal

Encore quelques jours pour visiter Chaumont

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire fermera ses portes le 2 novembre.

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire ferme ses portes le 2 novembre. Il est toujours bon d’y faire un tour à l’automne même si on l’a déjà visité durant le printemps ou l’été puisque d’autres plantes auront poussé, faisant naître ainsi de nouveaux paysages.

Cette année, le festival porte sur « les péchés capitaux ». Le jury, présidé par le musicien William Christie, a sélectionné vingt-six propositions autour de ce thème. Bien sûr, on y trouve les jardins gourmants, ceux qui incitent à la paresse ou la luxure, celui qui cache la cassette de l’avare Harpagon, ou encore le reflet d’une mare où complaire son orgueil par admiration de sa propre image narcissique. Bref, le thème a été décliné. On voit bien aussi l’intention des programmateurs : attirer le chaland en titillant ses émois un peu coupables.
Pourtant, l’expérience de la visite n’est pas du tout celle-là. Bien au contraire, on vit plutôt une redemption — ou une contrition. Cette différence résulte de deux caractéristiques essentielles du lieu. D’une part, on chemine dans un jardin. On écrit donc une histoire avec nos pieds. On signifie ainsi avec notre corps que rien n’est figé. La nature nous le rend bien d’ailleurs, qui évolue au fil des jours et des saisons. Pour reprendre une réthorique chrétienne, le pécheur n’est donc pas englué dans son malheur mais il est sur la voie du renouveau.
D’autre part, dans un jardin, même si on l’a voulu inondé de péchés, on n’y voit que des vertus : la tempérence des fleurs aux parfums délicats, le courage et l’humilité du jardinier qui s’adapte en suant aux exigences de la terre, manifestant une grande prodigalité puisqu’il offre le fruit de son travail au regard des autres. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité