Aller au contenu principal

Encore quelques jours pour visiter Chaumont

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire fermera ses portes le 2 novembre.

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire ferme ses portes le 2 novembre. Il est toujours bon d’y faire un tour à l’automne même si on l’a déjà visité durant le printemps ou l’été puisque d’autres plantes auront poussé, faisant naître ainsi de nouveaux paysages.

Cette année, le festival porte sur « les péchés capitaux ». Le jury, présidé par le musicien William Christie, a sélectionné vingt-six propositions autour de ce thème. Bien sûr, on y trouve les jardins gourmants, ceux qui incitent à la paresse ou la luxure, celui qui cache la cassette de l’avare Harpagon, ou encore le reflet d’une mare où complaire son orgueil par admiration de sa propre image narcissique. Bref, le thème a été décliné. On voit bien aussi l’intention des programmateurs : attirer le chaland en titillant ses émois un peu coupables.
Pourtant, l’expérience de la visite n’est pas du tout celle-là. Bien au contraire, on vit plutôt une redemption — ou une contrition. Cette différence résulte de deux caractéristiques essentielles du lieu. D’une part, on chemine dans un jardin. On écrit donc une histoire avec nos pieds. On signifie ainsi avec notre corps que rien n’est figé. La nature nous le rend bien d’ailleurs, qui évolue au fil des jours et des saisons. Pour reprendre une réthorique chrétienne, le pécheur n’est donc pas englué dans son malheur mais il est sur la voie du renouveau.
D’autre part, dans un jardin, même si on l’a voulu inondé de péchés, on n’y voit que des vertus : la tempérence des fleurs aux parfums délicats, le courage et l’humilité du jardinier qui s’adapte en suant aux exigences de la terre, manifestant une grande prodigalité puisqu’il offre le fruit de son travail au regard des autres. 

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité