Aller au contenu principal

Énergies : créer des dynamiques de territoires

Méthanisation, photovoltaïque et bois énergie ont alimenté les échanges lors de Ter’énergies, le 24 septembre à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher). Pour l’agriculture, la production d’énergie revêt un double enjeu : s’adapter au changement climatique et générer du revenu.

Rendez-vous annuel des chambres d’Agriculture du Centre-Val de Loire, Ter’énergies s’est déroulé jeudi 24 septembre au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron.

Philippe Noyau, président de la chambre régionale d’Agriculture, a ouvert le salon  : « Les énergies renouvelables, ce ne sont pas seulement le photovoltaïque ou la méthanisation, c’est aussi le bois et ce que nous ne consommons pas. Il existe des solutions pour assurer l’autonomie énergétique des exploitations. La production d’énergie aide à s’adapter au changement climatique. Les Chambres proposent des services aux porteurs de projets. L’objectif est de générer du revenu pour les agriculteurs ».

Président de la FRSEA Centre-Val de Loire et de la commission environnement de la chambre régionale d’Agriculture, Florent Leprêtre a tenu un discours similaire  : « Les projets d’énergie renouvelable peuvent entraîner des dynamiques de territoires. Les chambres d’Agriculture doivent accompagner la réflexion afin que cela soit structuré et redonne de la compétitivité à nos exploitations ».

L’élu consulaire a poursuivi  : « La méthanisation, le bois énergie et le photovoltaïque revêtent un intérêt pour les territoires ruraux. L’enjeu réside dans l’acceptabilité par nos concitoyens. Cela suppose d’expliquer le projet afin de le comprendre et l’accompagner ».

Lors de cette journée d’échanges, un accent particulier avait été mis sur le changement climatique, suscitant cette réflexion du dirigeant syndical  : « Toutes les activités agricoles captent du carbone ».

Maire de Lamotte-Beuvron et vice-président du Département, en charge de l’agriculture, ­Pascal Bioulac a mis en avant le rôle des collectivités locales dans la transition énergétique  : « Nous sommes incitateurs de projets. L’unité de méthanisation en cours de construction dans notre commune valorise l’élevage équin (la Fédération française d’équitation est partenaire du projet, NDLR) ».

L’élu a ajouté  : « L’or vert est au bord des routes. Ce salon permet de comprendre les enjeux avant que les projets soient repris par de grands groupes. Les agriculteurs respectent l’environnement. La pédagogie est essentielle et nous devons tous tirer dans le même sens. Les exploitations agricoles se trouvent à la croisée des chemins  : en 2016, elles avaient subi les inondations. Depuis plusieurs années, elles souffrent de la sécheresse en été. Or cela impacte l’économie de nos territoires ».

Olivier Joly

Photos : Olivier Joly et chambre régionale d\'Agriculture

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Publicité