Aller au contenu principal

Énergies
Énergies renouvelables : la discussion est lancée

Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a lancé, le 8 octobre à Chartres, les États généraux des énergies renouvelables.

Le 8 octobre, à Chartres. De nombreux médias se sont intéressés au lancement des États généraux des énergies renouvelables par le préfet d'Eure-et-Loir.
Le 8 octobre, à Chartres. De nombreux médias se sont intéressés au lancement des États généraux des énergies renouvelables par le préfet d'Eure-et-Loir.
© H.C. - Horizons

Les parlementaires, des élus du territoire, des associations, la chambre d'Agriculture, les énergéticiens, les syndicats d'énergie ont été invités par le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise ­Souliman, le 8 octobre à Chartres, pour le lancement des États généraux des énergies renouvelables. Une première en France.

L'objectif était de discuter du déploiement futur de ces énergies sur le territoire à l'heure ou un vent de protestation se lève, plus particulièrement contre des projets éoliens.

Aller assez vite

« Il fallait retravailler le sujet, restaurer le dialogue », a expliqué le préfet, lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion. « La préfète de région souhaite travailler un schéma régional mais nous avons voulu tirer plus vite car 50 % de la production régionale ­d'éolien est faite en Eure-et-Loir, qu'il y a des opportunités qui se développent avec la fermeture de la base aérienne de Châteaudun, que nous avons des friches où installer du photovoltaïque au sol, qu'il serait dommageable d'installer de l'éolien dans le Perche mais qu'il y a là des ressources de méthanisation, a détaillé Françoise ­Souliman. Le but était d'avoir un dialogue restauré, serein et paisible avec l'ensemble des partenaires ».

Dessiner une carte

Lors de cette réunion, un état des lieux a donc été dressé et une méthode de travail a été proposée. « L'idée est d'aller assez vite. Une cartographie sera établie avec en rouge les zones où les implantations seront interdites* (le Perche, le périmètre de 20 km autour de Chartres, les vallées de l'Eure et de l'Avre), en orange les zones où ça se discute et en blanc les zones favorables ».

En outre, quatre réunions sont programmées, par secteurs, jusque début décembre, avec les porteurs de projets, les élus, les associations… L'objectif étant de présenter une carte définitive, concertée, début février. Et d'aller vers un meilleur équilibre ­régional…

*En réalité, il n'y a pas d'interdiction dans la loi, mais les porteurs de projets s'engageraient dans des procédures aussi longues qu'aléatoires.

Un schéma régional

Le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) fixe des objectifs précis de production pour 2030 et 2050. Il s'agit ainsi à terme de multiplier par 22 la production de biogaz, par 4,7 celle d'énergie éolienne ou par 16,5 celle d'énergie ­photovoltaïque.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité