Aller au contenu principal

[Enseignement] Campus Bougainville : ouverture d’un bac général spécialité « écologie-biologie »

Un baccalauréat d’enseignement général ouvre au lycée Bougainville de Brie-Comte-Robert. C’est d’ailleurs le seul établissement de Seine-et-Marne à enseigner la spécialité biologie-écologie.

Si la Covid-19 et les mesures sanitaires s’invitent lors de cette rentrée, le fait marquant au sein du campus Bougainville de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) est l’ouverture d’un baccalauréat général à caractère scientifique, les enseignements de spécialités proposés étant biologie-écologie — seul établissement à le proposer en Seine-et-Marne —, sciences physiques et mathématiques.

Avec 24 élèves, dont 50  % de jeunes issus du lycée-même, l’effectif est complet. Tout comme dans un établissement d’éducation nationale, il est possible d’intégrer une section européenne anglais. Elle est même parfois préférée à l’option EATDD (Écologie, agronomie, territoires et développement durable) en seconde et Agronomie, économie, territoires (AET) en première et terminale, propres aux établissements agricoles.

Contrairement aux années précédentes, la rentrée au campus Bougainville est étalée sur quatre jours (du 1er au 4 septembre) pour les 410 élèves, un effectif qui se maintient.

Masque obligatoire, sens de circulation, plus de changement de classe à chaque cours sauf pour les travaux pratiques… sont quelques-unes des mesures mises en place au sein de l’établissement pour assurer une rentrée avec le maximum de sécurité sanitaire. Tout élève ou accompagnant non masqué se verra refuser l’entrée.

«  Rénové récemment, l’établissement se prête à ces mesures. Et au niveau de l’internat, les sanitaires sont nombreux, ce qui nous facilite l’accueil  », explique le directeur Cédric Avril. Concernant les cours de sport, l’établissement a investi dans des VTT afin de privilégier au maximum les sports en nature plutôt qu\'en gymnase.

Le lycée accueille également en cette rentrée la majorité des élèves de bac technologique STAV Aménagements et valorisation des espaces, ainsi que d’autres sections, dans une moindre mesure, qui étaient scolarisés jusqu’alors au lycée du paysage et de l’environnement Fénelon à Vaujours (Seine-Saint-Denis), cet établissement ayant fermé ses portes en juin dernier. «  Les élèves seront mélangés avec les nôtres et font partie intégrante de notre établissement  », insiste Cédric Avril.

En parallèle, le travail mené sur le rapprochement de l’exploitation avec l’école vétérinaire de Maisons-Alfort se poursuit, tout comme les projets de rénovation du bâtiment d’élevage et l’ouverture d’un BTSA Productions animales.

C’est dans cette dynamique positive que le campus Bougainville, qui regroupe sur son site un lycée, un CFPPA et une exploitation agricole avec un magasin de vente directe, fêtera ses 50 ans d’existence en 2021.

Laurence Goudet-Dupuis

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité