Aller au contenu principal

[Enseignement] MFR : « Le réseau bouge ! »

Les Maisons familiales rurales du Centre-Val de Loire et d’Île-de-France proposent deux nouvelles formations. Par ailleurs, le réseau est engagé dans une démarche de certification.

Au sein des Maisons familiales rurales, la rentrée scolaire 2020-2021 est marquée par l’ouverture de deux formations  : un bac professionnel Services aux personnes à Rambouillet (Yvelines) et un bac professionnel Vente alimentaire à Ascoux (Loiret).

Gérard Guyon, directeur des Fédérations régionales Centre-Val de Loire et Île-de-France, explique  : «  Nous diversifions nos formations afin de répondre aux besoins des jeunes et de secteurs professionnels porteurs. Car, à partir du moment où le ministère de l’Agriculture autorise l’ouverture d’une formation, c’est qu’il y a un besoin sur le territoire  ».

Ces formations s’adressent à des jeunes sortant de 3e de collège ou de l’enseignement agricole.

«  Le réseau bouge  !  » déclare Gérard Guyon. Au 1er janvier 2022, tous les établissements dispensant des formations par apprentissage ou pour adultes devront posséder la certification Qualiopi.

Le directeur régional précise  : «  Pour faire un peu plus que la loi, les MFR sont engagées dans une démarche RSO (Responsabilité sociétale des organisations). Celle-ci conduira à une labellisation de type Iso 26  000. Objectif  : faire valoir les spécificités des MFR  ». 

Il s’agit d’une démarche d’amélioration continue. Par exemple, des indicateurs concernent la gouvernance et la stratégie. Gérard Guyon espère un aboutissement en 2020 ou 2021

Les seize MFR du Centre-Val de Loire accueillent 2  000 jeunes en formation initiale, 800 apprentis et des adultes en formation continue. Les formations par la voie scolaire vont de la 4e à la licence professionnelle dans les filières suivantes  : agriculture, commerce alimentaire, maintenance du matériel agricole, forêt, aménagements paysagers et services à la personne et au territoire. En apprentissage, on retrouve les services à la personne et au territoire et le commerce alimentaire.

Les quatre établissements d’Île-de-France forment 300 jeunes par la voie scolaire et 800 apprentis. Dans le premier cas, il s’agit de services à la personne. Les services à la personne et l’alimentaire (boulangerie-pâtisserie, commerce et restauration) constituent l’offre de formation en apprentissage.

Olivier Joly

Photo : Gérard Guyon, directeur des Fédérations régionales Centre-Val de Loire et Île-de-France des MFR.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Tous en tracteur à Paris mercredi 8 février
Suppression des NNI, directives Nitrates, ZNT... Les contraintes de production s'accumulent, toutes productions confondues. Une…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Claude Jeay est le nouveau sous-préfet de Nogent-le-Rotrou.
Claude Jeay est le sous-préfet de Nogent-le-Rotrou
Le nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, Claude Jeay, a officiellement pris ses fonctions le 16 janvier.
Publicité