Aller au contenu principal

« Envolées de lettres du pays » : les lettres attendent leur réponse

Dans le cadre du projet « Envolées de lettres du Pays », initié par quelques agriculteurs et la compagnie des Fous de Bassan, plus de cent lettres ont été écrites par des agriculteurs, leur famille et l’ensemble du monde para-agricole.

Le 4 juin, à Baule (Loiret). Arnaud Quatrehomme a reçu sur son exploitation la restitution des lettres écrites par des agriculteurs pour le projet « Envolées de lettres du pays ».

Samedi 4 juin avait lieu, au sein de l’exploitation d’Arnaud Quatrehomme à Baule (Loiret), la clôture des écritures de lettres des agriculteurs.

Le projet « Envolées de lettres du pays », initié par quelques agriculteurs et la troupe théâtrale des Fous de Bassan, a marqué une étape avec les premières lectures des lettres accompagnées des ébauches de réponses de trois artistes, Lydie Belde-Moret (plasticienne), Marie-Jo Maraquin (vannière d’art) et Shoï Extrasystole (musicien créateur sonore).

Ce sont plus de cent lettres qui ont été collectées depuis le début de l’opération en janvier. Les lectures ont dévoilé les différentes facettes du métier d’agriculteur, brossant largement l’univers de l’habitat et des hommes et femmes qui le façonnent.

Toutes sont basées sur le même principe : faire parler toute autre chose qu’un humain tout en suscitant une réponse. Vieille charrue, drone ou bille d’engrais ont pris la parole pour exprimer leurs relations et visions du monde paysan.

À travers des mots toujours bien agencés, les spectateurs ont pu découvrir l’agriculture sous un angle particulier.

Les familles et l’ensemble du monde para-agricole n’a pas été en reste en se livrant eux aussi à l’exercice.

Le challenge est aujourd’hui réussi, l’enthousiasme du public l’a bien démontré tout au long de l’après-midi. L’occasion de parler de l’agriculture de notre temps a été accordée à travers de nombreuses questions d’après-spectacle.

Le dialogue entre les habitants du pays Loire-Beauce et ses producteurs est bien établi et c’est désormais au tour de la population de prendre la plume pour répondre aux professionnels du monde agricole.

De prochaines rencontres auront lieu en Loiret et Loir-et-Cher : mercredi 29 juin à 20h30 à la salle des fêtes de Verdes et vendredi 23 septembre à 20h30 à la salle des fêtes de La Colombe.

Frédéric Gond

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité