Aller au contenu principal

Espèces exotiques envahissantes : un coût annuel de 38 M d’euros en France

Les espèces exotiques envahissantes représentent un coût annuel de 38 M d’euros en France, a indiqué le 21 septembre le Commissariat général au développement durable.

Une somme répartie entre 19 M d’euros de dépenses en gestion et 19 M d’euros de dommages (essentiellement sanitaires) et impacts résiduels, selon les résultats de la première enquête nationale menée sur 2009-13 par le ministère de l’Ecologie et diffusée sur son site internet. Parmi les espèces exotiques envahissantes les plus coûteuses figure en tête le moustique-tigre (4,5 M euros/an), loin devant les renouées (202 000 euros/an), l’ambroisie (171 000 euros/an), la berce du Caucase (51 000 euros/an). «Les dépenses les plus élevées par espèce sont principalement justifiées par des dommages à la fois aux activités économiques (nuisances aux infrastructures, pertes agricoles, sylvicoles...) et à la biodiversité, ainsi que par des dommages sanitaires, indique le rapport. Il n’a pas été possible d’isoler la proportion de dépenses justifiées par les seuls dommages à la biodiversité, alors que les espèces exotiques envahissantes sont reconnues au niveau international comme l’une des cinq causes majeures de son érosion.»

 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité