Aller au contenu principal

Enseignement
Évelyne Coré : une nouvelle directrice au CNPR de Chaingy

Évelyne Coré est la nouvelle directrice du Centre national pédagogique et des ressources (CNPR) des MFR, à Chaingy (Loiret). Elle nous parle aujourd’hui de son poste et des missions du CNPR.

Arrivée en août 2020, ­Évelyne Coré a toujours exercé son activité professionnelle dans le réseau des Maisons familiales et rurales (MFR).

D’abord monitrice, en 1990, dans la MFR d’Ambleny (Aisne), elle en devient la directrice. En 2007, elle prend le poste de directrice d’une fédération interdépartementale du Nord et de l’Aisne. Elle changera encore deux fois de fédération avant d’arriver, en 2020, dans le siège de directrice du CNPR de Chaingy.

Les missions d’Évelyne Coré se scindent en plusieurs axes. En lien avec l’Association nationale pour la formation et la recherche pour l’alternance (Anfra), elle travaille autour de la formation des salariés des MFR.

« La question à laquelle le CNPR doit répondre est Comment permettre aux personnes d’acquérir et de valider de nouvelles compétences ?, explique-t-elle. Il faut se situer autour de leur projet de vie ».

La nouvelle directrice s’attache également à l’action de recherche sur des points pédagogiques et éducatifs. Et ce qu’elle apprécie par dessus tout, c’est le travail d’équipe.

Le CNPR de Chaingy est un site de formation pour tous les personnels des MFR : moniteurs, secrétaires, maîtresses de maison, surveillants, administrateurs, etc.

L’offre de formation est divisée en plusieurs catégories : des formations de type master ou licence conduites en partenariat avec des universités, des formations dites d’entrée dans le métier, des formations de perfectionnement long et court. « Il s’agit de permettre aux personnes accompagnées de monter en compétences et se professionnaliser », explique Evelyne Coré.

Cette offre de formation de perfectionnement court se déroule sur une période de un à cinq jours et sur une thématique particulière. Elle est destinée à des moniteurs qui souhaitent évoluer dans leur grille de salaire et/ou qui sont intéressés par la thématique.

Du 1er au 5 février, se déroulait une formation courte sur la thématique éducative. « Nous constituons l’offre de formation que nous diffusons ensuite à toutes les MFR de France. Les moniteurs intéressés s’inscrivent et viennent à Chaingy durant toute la durée de la formation », souligne la directrice.

Le CNPR propose une quinzaine de formations chaque année. Dix personnes étaient présentes afin d’assister à cette formation.

« Lorsque l’on travaille dans une MFR, on est très axé sur l’accompagnement des personnes en présentiel, déclare-t-elle. Toute l’offre de formation est prévue pour être en présentiel car au-delà du temps de formation, il y a tous les temps informels durant lesquels les échanges sont nombreux et enrichissants. »

« Les moniteurs sont hébergés sur place. Ils peuvent donc échanger entre eux sur leurs pratiques. Cela permet de mutualiser les expériences. En distanciel, ce temps de partage n’est pas possible, » constate Evelyne Coré.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité