Aller au contenu principal

Eau
Face aux tensions sur l’accès à l’eau, l’agriculture va devoir s’adapter

« Les tensions vont s’exacerber à l’avenir, forçant l’agriculture à s’adapter, sous l’influence du changement climatique ainsi que des autres prélèvements d’eau », prévient une analyse du Centre d’études et de prospective publiée le 7 mai. L’étude revient sur les facteurs qui détermineront la disponibilité décroissante de la ressource en eau. Si les experts relèvent que les données objectives et quantifiées manquent, ils assurent que la perspective de manquer d’eau pour tous les usages renforce « le besoin de stratégies de chaque territoire, tant au niveau de l’offre (optimisation du stockage, retenues d’eau…) que de la demande (choix d’espèces et de variétés, évolution des pratiques agricoles, efficience de l’irrigation) ».

 

Les plus lus

Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai
Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'…
Asperges : la fraîcheur fait la qualité
Charles Lemarié a repris en 2014 la production d’asperges initiée par son père sur l’exploitation de polyculture, en parallèle de…
JA 77 : un groupe communication qui fourmille d'idées
Depuis un an, un groupe communication s’est constitué au sein de JA 77. Très actif sur les réseaux sociaux, ce groupe souhaite…
Alain Denizet publie sur la disparition de l'abbé Delarue
L'historien Alain Denizet publie Le Roman vrai du curé de Châtenay 1871-1914, et revient sur un fait divers qui a défrayé la…
Benjamin Challes, un éleveur bien dans ses baskets
Les élus du Pays de Dreux (Eure-et-Loir) ont visité, le 8 avril, l'exploitation de Benjamin Challes, qui produit des volailles…
La saison va bientôt démarrer à la Fraiseraie de Sours
La fraiseraie de la Ferme du château, à Sours (Eure-et-Loire), dispose désormais de trois serres pour produire ses fraises, qui…
Publicité