Aller au contenu principal

Édito
« Faisons de notre agriculture francilienne une chance régionale »

Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, fait le point sur les combats syndicaux du moment.

« 2020 a permis de remettre l’alimentation au cœur des préoccupations sociétales, redonnant ainsi à notre métier d’agriculteur son rôle ancestral de producteur de biens alimentaires.

Dans ce contexte, couplé à une campagne culturale difficile, notre profession, soudée et unitaire, a tout fait pour redonner à chacun les moyens de s’adapter et surtout de rebondir vers 2021.

Les soutiens du conseil régional d’IÎe-de-France, le dégrèvement sur la TFNB et l’obtention de la réintroduction des néonicotinoïdes montrent que les combats syndicaux sont efficaces et primordiaux.

La mobilisation francilienne étendue à l’échelle du Grand bassin parisien au sein de la FNSEA pour la prochaine Pac 2023-2027 bat son plein. Nous ne désarmons pas et veillons à ce que l’économie de nos modèles agricoles soit défendue.

La FNSEA a aujourd’hui validé une position claire, qui pour notre région doit assurer la continuité financière, évitant cette fois-ci d’être la régulatrice de transferts au plan national. Les éléments budgétaires, l’absence de nouveau transfert entre piliers, la stabilisation du paiement redistributif, sont à ce stade des éléments rassurants.

Il reste à ce que cette position syndicale, actée nationalement, soit désormais portée par tous dans nos réseaux, mais aussi par le ministre de l’Agriculture et de l'Alimentation, et qu’il la défende au niveau européen.

En matière de communication, nous nous sommes dotés de l’association régionale ''Agriculteurs d’Île-de-France''. Avec huit autres organisations professionnelles, nous souhaitons proposer une solution de communication régionale au service de l’agriculture francilienne.

D’ores et déjà, des supports de qualité, travaillés avec le terrain, notamment sur les filières franciliennes, sont disponibles. Des panneaux grand format seront implantés sur des axes routiers fréquentés, une vidéo de promotion de l’agriculture francilienne est en cours de réalisation, de nombreux supports digitaux sont valorisés sur nos réseaux… Les projets sont nombreux et se construisent avec vous et pour vous.

Les sujets environnementaux faisant l’actualité, il nous faut rappeler que nous sommes les premiers acteurs de la protection de la biodiversité. Ne nous laissons pas déborder ou devancer par ceux qui en parlent mais ne pratiquent pas. C’est pourquoi nous lançons cette semaine une campagne dédiée. Je compte sur vous pour la relayer.

2021 apportera sûrement son lot de combats et de difficultés mais n’oublions pas toutes les opportunités que notre métier peut nous offrir. Bonne année à tous. »

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité