Aller au contenu principal

Coopératives
Farmstar : un outil précieux pour optimiser l'azote

Compte tenu du contexte tendu sur les engrais, le groupe coopératif Axéréal rappelle que son outil d'aide à la décision Farmstar permet d'optimiser les apports. Les explications de son agronome, Aurélien Chabenat.

C'est à partir de ce type d'images satellites fournies par Farmstar que s'élabore le conseil fourni par Axéréal.
C'est à partir de ce type d'images satellites fournies par Farmstar que s'élabore le conseil fourni par Axéréal.
© Horizons

Si l'outil existe depuis près de vingt ans, le contexte particulier du moment, qui voit les prix des engrais s'envoler, remet le pilotage de l'azote sous le feux des projecteurs. Nous avons rencontré l'agronome du groupe coopératif Axéréal, Aurélien Chabenat, qui rappelle tout l'intérêt de l'OAD* Farmstar.

Colza et céréales

« Ce n'est pas parce que les engrais sont chers qu'il faut s'en occuper mais ce contexte doit encore plus nous inciter à mieux gérer la fertilisation azotée. D’ailleurs, cela répond aussi à des attentes sociétales. Mieux on maîtrise les doses d'azote, moins il y a de risque d’avoir des pertes de nitrates dans les nappes. De plus les engrais azotés ont un impact sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), tant à la production qu'à l'utilisation », relève Aurélien Chabenat.

Coût, nitrates, GES, autant de (bonnes) raisons d'optimiser ses apports. Or, Farmstar permet de piloter au plus juste la fertilisation azotée. « L'outil s'utilise sur blé tendre, blé dur, orge d'hiver ou orge de printemps semé d'hiver, explique l'agronome. Il repose sur la méthode des bilans, la base pour le calcul de la dose d'azote, et permet de la piloter sur la fin de cycle. L'outil s'utilise aussi sur le colza, avec comme avantage de prendre en compte la biomasse de la plante en entrée et en sortie d'hiver. La mesure de la biomasse du blé ou de l'orge en sortie d'hiver existe également et permet, au sein d'un module spécifique, d'estimer un risque de verse ».

Cependant Farmstar développera tout son potentiel pour les agriculteurs qui disposent de matériels de modulation intra-parcellaire. « Il y a de plus en plus d'exploitants équipés pour utiliser les cartes, souligne-t-il. Et c'est ce qui permet d'optimiser au maximum la fertilisation, en prenant en compte la variabilité à l'intérieur des parcelles ».

D'un point de vue économique, si l'on compare un exploitant qui utilise seulement la méthode des bilans et un autre qui utilise Farmstar en complément, les zones sur-fertilisées et celles sous-fertilisées sont réduites. « Il y a moins d'erreurs. On estime que l'on augmente de 50 % la proportion de parcelles où la dose préconisée se rapproche de la dose optimale », pointe l'agronome.

De nouveaux services

Dès le printemps, Axéréal va proposer des services additionnels afin de raisonner plus finement la stratégie de fractionnement (dose et date), un peu en amont du conseil et évaluer l’efficience des premiers apports pour comprendre leur impact sur le diagnostic en fin de cycle. Ce qui sous-entend que ­l'exploitant ait informé Axéréal des doses apportées. L’objectif de ces évolutions est d’améliorer l’efficience des apports azotés (en limitant les pertes par volatilisation, lessivage…) tout en exprimant le potentiel des cultures.


*Outil d'aide à la décision.

Farmstar en bref...

Farmstar est un consortium réunissant la société Airbus, qui dispose d'une constellation de satellites, et des instituts Terres Inovia et Arvalis, pour la composante agronomique. Le conseil est adapté et fourni ensuite par un distributeur, comme Axéréal par exemple.
 

... et en chiffres

Farmstar en France c'est 600 000 hectares couverts, soit 16 000 parcelles et 13 000 agriculteurs.
Farmstar Axéréal : plus de 150 000 hectares.
Farmstar Axéréal sur la zone Eure-et-Loir, Loir-et-Cher et Loiret (+ zones limitrophes 78 - 91 - 61) : plus de 75 000 hectares.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité