Aller au contenu principal

FDSEA d’Ile-de-France : retour sur une assemblée générale historique

L’assemblée générale anniversaire de la FDSEA Ile-de-France a tenu ses promesses. Mardi 19 mai, la Grande Scène du Chesnay (Yvelines) a été le théâtre d’un moment historique pour le syndicat qui fêtait ses soixante-dix ans.

Quatre cents personnes étaient présentes. Le président, Damien Greffin, a introduit l’assemblée générale avant de laisser place au maire du Chesnay, Philippe Brillault. S’en est suivie la présentation des comptes au cours de laquelle il a été fait état d’une augmentation du nombre de cotisations de 5,8 % par rapport à 2013.

Le secrétaire général, Damien Radet, a ensuite présenté le rapport d’activités. Dynamique et ponctué de vidéos sur les services aux adhérents, ce moment a également suscité de vifs échanges avec la salle, notamment avec l’administration et avec la FNSEA, grâce à la présence de sa vice-présidente, Christiane Lambert. 

Parmi les autres points forts de la journée, l’intervention du sociologue Gérald Bronner venu évoquer les peurs collectives que suscitent l’agriculture et les agriculteurs « notamment à cause du marché dérégulé de l’information ». « Internet est une démocratie où certains votent mille fois quand d’autres ne votent jamais. Ceux qui votent mille fois ont beaucoup de temps pour véhiculer des idéologies. Et vous, agriculteurs, ne votez pas assez pour les contrecarrer » a expliqué le sociologue.

A la suite, la députée des Yvelines et candidate aux élections régionales, Valérie Pécresse est venue signer une charte pour « une nouvelle et ambitieuse politique agricole régionale », affirmant : « L’agriculture doit être considérée comme une activité économique pleine et entière. C’est pourquoi je souhaite créer à la région une vice-présidence à la ruralité et à l’agriculture. »

Enfin, Christiane Lambert a salué l’action de la FDSEA Ile-de-France : « Vous êtes chaque jour aux côtés des agriculteurs franciliens et je vous félicite. La FNSEA est à vos côtés dans ces combats. Je comprends votre exaspération sur la Pac et sur la surcharge administrative. Qu’on ne vienne pas nous parler de simplification, il n’y en a pas. Chaque fois, c’est un peu plus compliqué. » 

Pour clore l’assemblée générale, Damien Greffin a remis six « Mégaphones d’or » aux anciens présidents : Mégaphone du courage à Pierre Valet, Mégaphone de la révolte paysanne à Michel Caffin, Mégaphone de la résistance à Claude Vallée, Mégaphone de l’espoir retrouvé à Jean-Marie Fossier, Mégaphone de la ténacité à Marc Barrier. Il a lui-même reçu le Mégaphone de la reconquête.

Le président de la FDSEA a appelé chacun à « l’union : nous sommes une cible car nous sommes ensemble. C’est une force que nous devons cultiver tous les jours », a t-il insisté avant de s’adresser au ministre avec véhémence : « Y a t-il encore un pilote dans le cargo du ministre ? Il faudrait le mettre en pilote automatique : l’ordinateur, lui, au moins, prendrait des décisions. Il faut lui retirer sa licence car j’ai peur du crash. »

Le préfet des Yvelines, Erard Corbin de Mangoux, s’est pour finir adressé à l’assemblée avant l’ouverture du cocktail et du dîner-spectacle.  

Les plus lus

Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai
Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'…
Asperges : la fraîcheur fait la qualité
Charles Lemarié a repris en 2014 la production d’asperges initiée par son père sur l’exploitation de polyculture, en parallèle de…
JA 77 : un groupe communication qui fourmille d'idées
Depuis un an, un groupe communication s’est constitué au sein de JA 77. Très actif sur les réseaux sociaux, ce groupe souhaite…
Alain Denizet publie sur la disparition de l'abbé Delarue
L'historien Alain Denizet publie Le Roman vrai du curé de Châtenay 1871-1914, et revient sur un fait divers qui a défrayé la…
Benjamin Challes, un éleveur bien dans ses baskets
Les élus du Pays de Dreux (Eure-et-Loir) ont visité, le 8 avril, l'exploitation de Benjamin Challes, qui produit des volailles…
La saison va bientôt démarrer à la Fraiseraie de Sours
La fraiseraie de la Ferme du château, à Sours (Eure-et-Loire), dispose désormais de trois serres pour produire ses fraises, qui…
Publicité